Fort Lauderdale sait faire !


Par Denise Dumont

Après 64 mois, Beckham n’avait encore rien signé avec Miami. Après neuf semaines, il conclut avec Fort Lauderdale !

Un tout nouveau stade de soccer sera construit sur les lieux du déchu Lockhart Stadium, adjacent au Fort Lauderdale Executive Airport. Situé juste à l’ouest de l’I-95, entre Commercial Boulevard et W. Cypress Creek Road, il sera utilisé temporairement.

David Beckham, star de soccer bien connue, s’est approprié une franchise de la Major League Soccer (MLS) pour satisfaire les centaines de milliers d’assoiffés de ce sport mondial dans la région. L’équipe est officiellement nommée Inter Miami.
Depuis novembre 2013, Beckham et son partenaire, Jorge Mas, tentaient de trouver un lieu pour construire un stade correspondant aux besoins du sport. Épreuves après épreuves et controverses à la queue leu leu, une entente non ratifiée a récemment été conclue avec la ville de Miami.
Beckham pourra construire l’Inter Miami CF stadium à Miami sur le site de l’ancien stade Freedom Park. Cependant, rien ne sera prêt avant 2022 alors que la première saison de l’équipe de soccer doit débuter en mars 2020.
Pour pallier à la situation, les investisseurs se sont tournés du côté de Fort Lauderdale. À peine neuf semaines après la proposition du plan de Beckham, la commission municipale de Fort Lauderdale a voté à l’unanimité le mardi 2 avril, en faveur de permettre le début des travaux au stade Lockhart.

Lockhart Stadium – Le Plan
Beckham a expliqué que le Lockhart Stadium, qui était l’hôte de matchs de l’American Professional Soccer jusqu’en 2016, bénéficiera d’une cure de jeunesse sans pareille. La démolition commencera dans les semaines qui suivent et une nouvelle installation de 18 000 places, alignée du nord au sud et dotée d’un grand auvent, débutera en juillet prochain. Tout devrait être achevé pour février 2020, juste à temps pour le début de la première saison de la MLS en mars.

« Lorsque nous avons examiné des sites intermédiaires, car notre stade au Miami Freedom Park prendra quelques années à construire, nous avons fait une proposition sur la revitalisation et l’activation du Lockhart Stadium à Fort Lauderdale, car ce stade historique a toujours abrité le soccer professionnel dans le Sud de la Floride. Nous nous sommes donc engagés à investir ici pour notre équipe et pour nos fans, afin qu’ils puissent vivre une excellente expérience » raconte Jorge Mas.

La proposition de commettre 60 millions de dollars appelle également à la mise en place d’un centre d’entraînement ultramoderne, d’un stade de sport polyvalent et de terrains de jeux utilisés par l’académie des jeunes de l’équipe de soccer.

L’expansion de la Ligue
L’expansion de la Major League Soccer a eu plusieurs volets depuis ses débuts en 1996. La MLS est devenue le plus haut niveau de soccer professionnel aux États-Unis en 1993 avec dix équipes qui ont commencé à jouer en 1996. Depuis 1998, plusieurs nouveaux marchés se sont ouverts aux États-Unis et en 2006, les équipes canadiennes de Toronto et Montréal se sont ajoutées.

La MLS est actuellement composée de 24 équipes et prévoit élargir ses effectifs à 28. En 2019, le FC Cincinnati est devenu la 24e équipe. En plus de l’équipe de Miami, celle de Nashville est également prévue pour 2020. L’extension et l’établissement d’une plus grande portée nationale sont obligatoires pour garantir les redevances de droits de télévision nécessaires pour atteindre l’objectif déclaré de la MLS de devenir l’une des meilleures ligues mondiales d’ici 2022.

En janvier 2017, la MLS avait annoncé dix candidats à l’expansion. Les quatre finalistes des 25e et 26e équipes d’expansion étaient Cincinnati, Detroit, Nashville et Sacramento. Il était prévu que les gagnants de ce cycle de candidature se joignent en 2020, avec des frais d’expansion de 150 millions de dollars.

En décembre 2017, Nashville a été annoncée comme l’une des deux franchises d’expansion tandis que Cincinnati a déclaré victoire en mai 2018.
Ce n’est pas la première fois qu’une franchise de soccer de la MLS est exploitée en Floride. Certains se souviennent peut-être des Tampa Bay Mutiny et des Miami Fusion qui avaient vu le jour en 1998. En janvier 2002, la Ligue perdait tellement d’argent que pour éviter de saigner à blanc, elle avait choisi de fermer le Miami Fusion et l’équipe de Tampa, en partie à cause du manque de ressources financières.

Cette fois-ci, la source semble intarissable.