PIRE VIRUS DEPUIS 10 ANS


Par Le soleil de la Floride

Trois enfants de la Floride, dont un garçon de 12 ans, en sont décédés. Ils n’avaient pas reçu le vaccin.

Dans le cas de ce jeune garçon, Dylan Winnick, ses parents disent qu’aucun signe apparent n’avait été constaté, à part un rhume. Dylan est décédé quelques jours seulement après avoir été atteint par ce début de grippe.

Ce virus éclot à différents endroits et se propage dans ces environnements. C’est donc recommandé de réagir dès son apparition. Et ce n’est pas terminé. Le médecin Bobby Kapur, Chef de la médecine d’urgence au Jackson Memorial Hospital de Miami, donne des précisions sur cette grippe la plus vigoureuse depuis les dix dernières années. « Ce que nous voyons est plus de cas qu’à l’habitude et cela va mener à une saison de grippe prolongée avec des cas plus sérieux à la fin», précise-t-il. Jusqu’ici, cette sournoise grippe a causé la mort et particulièrement dans les milieux scolaires.

La situation n’est pas banale puisque dans le comté de Broward, les dirigeants d’écoles ont envoyé une lettre aux parents leur conseillant de consulter un médecin dès que les symptômes apparaissent, c’est-à-dire la fièvre, l’écoulement nasal, les courbatures, les maux de têtes et la fatigue.

Il est donc clair que cette année on ne doit rien prendre à la légère lorsque l’un de ces malaise fait surface.

 

Le virus

Le Centre de santé de la Floride informe que cette grippe a triplé dans la population au cours du dernier mois. Les médecins disent que plusieurs personnes refusent de recevoir le vaccin qui fait obstacle au virus H3N2, lequel a une portée endémique cette saison. Ce vaccin combat quatre souches de virus. Il donne à votre corps une longueur d’avance en créant des anticorps contre les souches couvertes par l’injection. Devant cette virulente grippe, plusieurs écoles de la Floride procèdent à un grand ménage dans les salles de bain, les bibliothèques et les espaces communs.

Ce virus est similaire à celui de la saison 2014-2015 alors que le H3N2 s’était installé dans la population. Cette année-là, 34 millions d’Américains avaient attrapé la grippe. Plus de 56 000 personnes en sont mortes. Cette année, les personnes de plus de 65 ans sont le groupe le plus affecté, suivi des enfants. Toutefois, les services de santé constatent que plus de baby-boomers, âgés de 50 à 64 ans, se retrouvent à l’hôpital cette année.

Le Dr. Jamie Snarski, du centre médical de Palm Beach Gardens, soutient que c’est la pire saison où la grippe a sévi au cours des dix dernières années. Le phénomène ne touche pas uniquement la Floride. Il s’étend à la grandeur du pays, jusqu’en Californie. Certaines pharmacies ont été à court du médicament Tamiflu.

 

Le Dr. Sat Vardiee précise qu’il y a d’autres options pour combattre le traître virus, mais il préconise le vaccin comme meilleure solution.