Un sondage montre que les Canadiens ont recours à diverses stratégies astucieuses pour leur magasinage des fêtes


Par Le soleil de la Floride

La saison de magasinage des fêtes bat son plein, et les cadeaux ne sont pas la seule dépense, selon un récent sondage mené par Ebates.ca. Les Canadiens dépensent également de l’argent pour des divertissements reliés aux fêtes (92 %), pour acheter des décorations de Noël (71 %), pour se procurer des vêtements et accessoires pour des événements des fêtes (69 %), et pour voyager afin de visiter la famille et les amis (58 %). Ces dépenses secondaires peuvent ajouter en moyenne 528 $ supplémentaires aux 602 $ que les Canadiens dépensent déjà en cadeaux pour cette période, pour un total de 1 130 $.

 

 

« Les Canadiens dépensent peut-être plus cette année, mais ils trouvent des façons créatives d’optimiser leur budget des fêtes », a expliqué Belinda Baugniet, VP du marketing et experte en magasinage des résidents chez Ebates.ca. « S’il y a une tendance que l’on observe dans nos sondages annuels, c’est que les Canadiens sont des acheteurs intelligents qui adhèrent à des programmes de fidélisation offrant des points et des remises en argent, et qui utilisent des médias sociaux et des applications qui leur indiquent les meilleures affaires. »

 

Les tendances de magasinage 2018

Les Canadiens semblent avoir adopté le Vendredi fou et le Cyberlundi pour lancer leur magasinage des fêtes, avec 40 % disant que novembre est le mois le plus populaire pour commencer à acheter leurs cadeaux de Noël. Alors que la plupart des Canadiens ont déjà commencé, ou même fini, leur magasinage des fêtes, 35 % disent qu’ils le font au dernier moment, avec 48 % des Canadiens disant qu’ils complètent leur magasinage des fêtes en décembre.

La majorité des Canadiens ont l’intention de faire au moins une partie de leur magasinage des fêtes en ligne cette année (83 %), consacrant en moyenne plus d’un tiers (36 %) de leur budget des fêtes à du magasinage en ligne. Les moins de 45 ans prévoyaient le plus haut taux de dépenses en ligne (44 pour cent) comparé aux 45 ans et plus qui sont moins portés à magasiner en ligne en cette période des fêtes (29 %). Les parents, qui prévoient dépenser une moyenne de 762 $ en cadeaux de Noël cette année, prévoient également de faire une bonne partie de leur magasinage en ligne (41 %), comparé aux répondants sans enfants (33 %). Ceux qui achètent en ligne sont plus susceptibles de dire qu’ils ont du plaisir à magasiner des cadeaux (64 %) par rapport à ceux qui ne font pas de magasinage en ligne (44 %).

 

Des stratégies astucieuses

Les Canadiens ne ralentissent pas la cadence lorsqu’il est question de remplir leurs paniers virtuels et réels. Mais peu importe l’endroit où ils magasinent, les Canadiens emploient un éventail de stratégies pour tirer le meilleur parti de leur budget des fêtes. Soixante-trois pour cent des Canadiens échangent des points de fidélisation pour acheter des cadeaux et 61 % font en sorte de magasiner chez des détaillants qui offrent des programmes de fidélisation ou des récompenses, alors que 45 % choisissent de façon délibérée de magasiner chez des détaillants qui offrent des remises en argent. D’autres stratégies comprennent :

  • 56 % font en sorte de magasiner chez des détaillants qui ont des coupons
  • 36 % utilisent des applications mobiles ou le paiement mobile
  • 33 % utilisent l’application mobile du magasin pour faire des achats

 

Cartes-cadeaux

La majorité des Canadiens (87 %) achètent habituellement des cartes-cadeaux pour offrir durant les fêtes, notant que celles-ci simplifient le processus d’achat de cadeaux (84 %). Presque autant (86 %) sont heureux de recevoir une carte-cadeau. La moitié des Canadiens (49 %) disent acheter des cadeaux pour d’autres personnes en utilisant des cartes-cadeaux reçues comme présents, une pratique plus répandue chez les papas (65 %) et les acheteurs plus jeunes de moins de 35 ans (58 %).

 

 

Soldes d’après Noël

Les Canadiens prévoient faire beaucoup de magasinage lors des soldes d’après Noël, mais la majorité d’entre eux planifient acheter des cadeaux pour eux-mêmes (76 %). Alors que beaucoup de Canadiens ont un budget distinct pour les soldes d’après Noël (44 %), la plupart utilisent des cartes-cadeaux reçues pendant les fêtes (93 %) pour financer ces achats.

En plus des cadeaux pour eux-mêmes, les achats faits durant les soldes d’après Noël vont inclure des cadeaux pour des occasions à venir au cours de l’année, comme des anniversaires (48 %), des décorations de Noël (29 %) et des cadeaux pour les fêtes de l’année suivante (27 %).

Les produits les plus achetés lors des soldes d’après Noël incluent les vêtements et accessoires (64 %), les produits électroniques (57 %), les jouets (32 %), les produits de santé et de beauté (35 %), les livres (27 %), les cartes-cadeaux (23 %), et les équipements sportifs (24 %).

Le sondage Ebates Canada a été effectué en ligne en octobre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1 022 Canadiens à l’échelle nationale. Un échantillon de cette taille est précis à +/- 3 points de pourcentage près, 19 fois sur 20.