L’autre côté de la maison intelligente


Par Le soleil de la Floride

Votre système de sécurité est-il aussi sécuritaire qu’on veut vous le faire croire?

À lire avant d’acheter…

Le chef du renseignement américain a reconnu dans son témoignage la semaine dernière, qu’il prévoit d’inclure des dispositifs intelligents pour augmenter ses capacités de surveillance. Les appareils ménagers qui sont connectés à l’Internet, connus sous le nom de « l’Internet des objets » peuvent offrir aux consommateurs un peu plus de commodité dans la surveillance de leur maison. D’un autre côté, ils peuvent permettre au gouvernement d’accroître sa surveillance dans les foyers, ouvrant aussi la porte aux pirates.

« Dans l’avenir, les services de renseignements peuvent utiliser l « Internet des objets pour l’identification, la surveillance, le suivi, la localisation et le ciblage pour le recrutement, ou pour accéder à des réseaux et des informations d’identification d’utilisateur, » selon James Clapper, le directeur du renseignement américain, dit dans son témoignage devant le Sénat.

Au haut de la liste des plus grandes menaces à la sécurité nationale qui pourraient justifier une telle surveillance des maisonnées, les menaces terroristes à travers le monde aussi bien que par les extrémistes Américains.

Le mardi 16 février, la Maison Blanche a dévoilé qu’une nouvelle initiative de cyber sécurité comprenait un engagement d’augmenter la sécurité pour les appareils non traditionnels en réseau dans les maisons. Le Département of Homeland Security mettra à l’essai et effectuera les certifications des appareils en réseau au sein de l ‘Internet des objets.

Certains éléments de l’Internet des objets sont plus préoccupants à cet égard que d’autres, parce qu’ils enregistrent beaucoup plus de métadonnées. Par exemple, l’année dernière, une découverte étonnante sur les téléviseurs Samsung, le récepteur de commande vocale est toujours à l’écoute pour les commandes de voix potentielles, ce qui signifie qu’il pourrait fonctionner comme un dispositif d’écoute perpétuelle à des fins de surveillance.

La fonction Samsung peut être désactivée, mais il y a encore beaucoup de défenseurs des libertés civiles à se soucier du potentiel de surveillance de l’internet des objets.

Alors que Samsung a été vivement critiqué, un large éventail de dispositifs agit maintenant comme voyeurs et écoutent tout, y compris d’autres modèles de télévision, le Xbox Kinect, Amazon Echo et le programme OnStar de GM qui permet de suivre les habitudes de conduite des propriétaires de voitures. Même une nouvelle Barbie a la capacité de vous espionner, cette Barbie écoute son propriétaires pour répondre, mais envoie également ce qu’elle entend au ravitailleur chez Mattel.

Puis il y a les questions de sécurité qui sévissent avec l’Internet des objets, permettant aux pirates, qu’ils soient criminels ou du gouvernement, d’accéder à des charges de données sans aucune ordonnance de la cour, comme les moniteurs de bébé. Il y a quelques semaines, un chercheur en sécurité a constaté que Nest thermostats de Google, dévoilaient les codes postaux des utilisateurs sur Internet. Il y a même un moteur de recherche pour l’ensemble de l’Internet des objets appelé Shodan, qui permet aux utilisateurs de rechercher facilement des webcams non sécurisés, transmettant à partir de l’intérieur des maisons et à l’insu des occupants.

Alors que les gens utilisent volontairement tous ces dispositifs, peu comprennent clairement que beaucoup de leurs données sont envoyées à diverses entreprises et possiblement stockées sur des serveurs accessibles soit par les gouvernements ou par des pirates.

La police ou les agences gouvernementales peuvent émettre des ordonnances obligeant Samsung, Google, Mattel, Nest et les vendeurs d’autres appareils en réseau, de pousser une mise à jour ou de retourner un commutateur numérique afin d’intercepter les communications ambiantes d’une cible.

Ne paniquez pas, mais soyez vigilant dans vos réglages de configurations, la règle d’or pour la sécurité sur Internet est la même que celle de votre maison : fermez et verrouillez tout et n’ouvrez que ce qui est absolument nécessaire!