La construction de gratte-ciel va bon train au sud-est de la Floride


Par Le soleil de la Floride

Une recherche, effectuée le 4 septembre dernier, montre que 374 tours sont à différents stade de développement dans les comtés de Miami-Dade, Broward et Palm Beach.

Ces projets totalisent 43 852 unités et somment 6 814 étages. De ce nombre, 114 projets avec 15 413 unités sont en voie d’être approuvés, 107 projets pour 13 894 unités sont déjà approuvés pour débuter la construction, 110 projets contenant 10 879 unités sont à différents stage de construction et 43 autres formant 3 666 unités, sont complétés depuis 2011.

De tous ces projets, 193 d’entre eux offrent des ventes de pré-construction pour plusieurs grandeurs d’unités, à différents étages, pour livraison ultérieure.

Un petit problème pour les constructeurs; la main-d’œuvre qualifiée se fait de plus en plus rare, on estime que 80 % des constructeurs en sont à court, ce qui provoque des retards de livraison.

La totalité de ces projets sont de haute gamme à très luxueux, et les prix correspondent.

L’agence fédérale sur la finance des propriétés (Federal Housing Finance Agency) rapporte que le prix des maisons est en hausse depuis 16 trimestres consécutifs, avec une hausse de 1,2 % pour le second trimestre de 2015, une progression de 5,4 % sur l’an dernier. Le calcul est effectué à partir des ventes avec financement garanti par les agences fédérales Fannie Mae et Freddie Mac.

Tous les États américains ont connu cette hausse avec une moyenne de 9.7 % pour la Floride entre les deuxièmes trimestres de 2014 et 2015.

Le marché immobilier n’a pas fini de se rétablir de la crise de 2008. Dans Miami-Dade, près d’un propriétaire de maison sur quatre (23 %) est encore dans le rouge quant à la valeur de sa propriété versus le montant de son hypothèque, contre 29 % à la même date l’an dernier et 50 % en 2010. La Floride tient la peu reluisante 2ème place au pays avec 18 % des propriétaires dans le rouge tout juste derrière le Nevada avec 21 %. Il faut se rappeler que ce sont les deux États qui ont été les plus ravagés par la crise de 2008.

L’Association Nationale des Agents immobilier rapporte que pour le mois dernier, une hausse des prix de 9,6 % sur l’an dernier pour Miami-Dade et une baisse des propriétés en vente de 4,7 %. Une telle hausse de prix rend les acquisitions plus difficiles pour les acheteurs de première maison, rendant la possibilité d’emprunt souvent impossible pour la classe ouvrière de Miami.

Les acheteurs qui n’ont pas besoin d’emprunter comptaient encore pour 31,9 % des transactions effectuées en mai 2015 comparativement à 46,5 % en 2011 au niveau du pays. Pour la Floride, en mai 2015, un total de 47,8 % des ventes ont été au comptant, montrant que le marché est encore dirigé par les investisseurs.

Des 100 régions métropolitaines du pays avec le plus de vente au comptant, la Floride détient quatre des cinq premières places, bien au-dessus de la moyenne nationale :

West Palm Beach-Boca Raton-Delray Beach, Florida – 58.1%

North Port-Sarasota-Bradenton, Florida – 55.9%

Cape Coral-Fort Myers, Florida – 55.9%

Miami-Miami Beach-Kendall, Florida – 54.6%

Vous pensez investir en Floride ou tout simplement vous trouver une place au soleil? Consultez un professionnel de l’immobilier, vous en trouverez plusieurs dans les pages de ce journal. Bon retour!