Le ralentissement des ventes de condos neufs ne créera pas un autre crash!


Par Le soleil de la Floride

Plusieurs des plus grands experts en condos du Sud de la Floride disent qu’un ralentissement des ventes empêchera probablement certains projets de débuter, mais la vue à long terme pour le marché du condo de Miami et Fort-Lauderdale reste positive et une autre crise ne semble pas imminente.

Plusieurs de ces condos, neufs ou en construction, sont vendus à des investisseurs étrangers qui veulent sécuriser leurs avoirs en achetant des propriétés aux États-Unis plutôt que de garder leur argent dans leur pays d’origine.

Bien que le renforcement du dollar par rapport aux devises étrangères soit à blâmer pour ce ralentissement, les investisseurs continuent d’acheter mais réduisent le nombre d’unités. La plupart de ces investisseurs louent leurs condos, ce qui leur apporte un revenu trois à quatre fois supérieur au placement bancaire. Avec une plus-value qui augmente annuellement entre 5 % et 10 %, cela donne un rendement final intéressant.

Le marché de la location de condo est aussi à la hausse. À Miami par exemple, l’augmentation du loyer est de 5 % par année comparé avec la moyenne nationale de 3 %. Un condo au cœur de Miami se loue en moyenne entre 2 500 $ et 3 000 $ par mois. Le problème avec ces augmentations est que la capacité de payer des locataires a des limites et seule une augmentation des emplois bien rémunérés dans le Sud-est de la Floride soutiendra cette croissance.

Avec ses 3 aéroports internationaux et ses 3 ports maritimes, le Sud-est de la Floride est devenu la plaque tournante du commerce vers l’Amérique du Sud, ce qui entre autre, attire ces emplois spécialisés à hauts revenus. L’aéroport international de Miami occupe maintenant le 2ème rang au pays pour les vols internationaux, derrière JFK.

Un nouveau rapport (Knight Frank) montre que Miami est le sixième choix favori des individus « ultra-riche », dont la valeur nette est supérieure à 30 millions $, comme endroit pour y vivre et investir. Et le Port de Miami est l’un des deux ports de la côte Est capable de tirer parti du nouvel élargissement du Canal de Panama, dès son ouverture en 2016.

Tous ces points semblent démontrer que ce ralentissement est temporaire et que seulement un crash national ou mondial causerait une autre débâcle.

Selon les rapports du 3ème trimestre de 2015, de l’association des agents immobiliers de la Floride (FAR), qui viennent tout juste d’être publiés, il y a une augmentation des prix dans presque toutes les régions de la Floride.

Pour les trois comtés du Sud-est, Miami-Dade, Fort-Lauderdale et Palm Beach, les ventes de copropriétés ont augmentées de 6,6 % et le prix médian de 6,9 % sur l’an dernier avec respectivement 12 132 ventes pour le prix de 155 000 $. Les propriétés ont été en vente pendant 53 jours et se sont vendues en moyenne à 92,8 % du prix inscrit. Présentement, un inventaire de 6,4 mois est disponible.

Les ventes de maisons unifamiliales, ont subi une augmentation de 10 % avec 13 228 maisons vendues, à un prix médian de 290 000 $ soit 7,4 % de plus que l’an dernier, et un prix moyen de 405 200 $. Le temps entre l’inscription et la vente a été de seulement 37 jours en baisse de 20% sur l’an dernier. Un inventaire de seulement 4,6 mois de disponible.

Plus de 62 % des ventes de copropriétés se sont vendues sans hypothèque, indiquant une clientèle d’investisseurs et d’acheteurs de maisons de vacances. Pour les unifamiliales, 32% ont payé comptant, dans les 2 cas, une légère baisse sur l’an dernier.

Consultez un professionnel de l’immobilier pour vous éviter des soucis lors de vos transactions, vous en trouverez plusieurs dans les pages de ce journal.