Législature 2015 en Floride


Par Le soleil de la Floride

En 2015, la Législature de Floride passera la plupart de son temps à discuter d’armes, de marijuana et de ‘‘gambing”.

Trois des principaux points envisagés par la Législature cette année sont d’essayer de permettre les armes à feu dans les écoles, de contrer le projet de la marijuana pour des fins médicales et de débattre quel genre de casino a droit à certains jeux en Floride.

 

Bien que l’an dernier, le législateur de la Floride ait légalisé l’usage médical d’un extrait de marijuana, il n’a toutefois pas encore créé le règlement qui permettrait aux malades d’en bénéficier. Ce type de marijuana, nommé « Charlotte Web”, apaise, avec preuves à l’appui, les crises épileptiques. Les électeurs ont de plus approuvé avec plus de 50% des votes, un autre effort pour légaliser la marijuana médicale en Floride en 2014. Mais c’est 60% des votes qui étaient nécessaires pour faire approuver le projet.

L’amendement constitutionnel aurait autorisé aux médecins de prescrire de la marijuana “respirable”, pour soulager la souffrance des patients atteints de SLA, du cancer, du sida et d’autres maladies. Ce sujet devrait être à nouveau sur le bulletin de vote en 2016.

Aussi cette année, un projet de loi légalisant totalement la marijuana a été déposé à l’Assemblée législative de la Floride, mais il n’a absolument aucune chance de passer.

Quant aux armes, la Législature de la Floride tente de faire accepter les armes à feu sur les campus universitaires. Les présidents d’universités s’opposent à cet effort stipulant que les armes dans les mains d’étudiants immatures qui consomment de l’alcool, pourrait être une recette mortelle sur les campus. Toutefois, la National Rifle Association fait valoir qu’il n’y a aucune raison que des propriétaires d’armes à feu, respectueux de la loi, n’aient pas droit aux armes sur le campus. Ils argumentent que la meilleure façon d’arrêter un mauvais gars qui possède une arme, c’est d’avoir un bon gars avec une arme à feu.

Cette loi courre une chance de passer à la législature 2015 en Floride, bien que le même projet de loi ait été rejeté l’année dernière.

La bataille concernant le “gambling” en Floride est de nouveau dans l’arène de la législature. C’est Disney World et ses alliés contre la Floride du Sud. Depuis les deux dernières années, les législateurs ont fait des études et ont entendu des lobbyistes représentant des «centres de villégiature», ou complexes géants d’hôtel et salles de congrès, qui mettraient en vedette dans la région de Miami-Fort Lauderdale, les mêmes jeux qu’à Las Vegas.

Un facteur important est l’expiration de l’entente de jeu 2010, conclue entre les Seminoles et l’État de la Floride. Cet accord obligeait la tribu Seminole de payer à l’État, au moins 1 milliard de dollars sur cinq ans, pour les droits exclusifs de proposer des jeux de cartes contre la banque comme le blackjack, dans ses casinos. Toutefois, l’accord ne permettait pas à la tribu Seminole, d’avoir tous les jeux de type Las Vegas tels que la roulette et le craps.

Dana Young, leader parlementaire républicaine de Tampa, avait proposé une nouvelle loi électrisante sur le jeu. Cependant, elle a reçu beaucoup d’opposition venant de divers secteurs de l’industrie du jeu, y compris de la tribu Seminole.

Essayer de deviner ce qui se passera durant les 60 jours de la prochaine session législative de Floride est impossible en raison de tout le lobbying qui se fait derrière les coulisses par divers groupes, pour et contre les projets de loi.

Cette année, on pourra dire que la législature 2015 est celle des fusils, du pot et du gambling.