LES LOIS SUR LA MARIJUANA MÉDICALE EN FLORIDE


Par Louis S. St. Laurent

L’assemblée législative de Floride, dirigée par les Républicains, s’est toujours opposée à consentir à la consommation de marijuana en Floride, même si elle est à des fins médicales. En 2016, les électeurs ont renversé la législature et approuvé un amendement constitutionnel autorisant l’utilisation du cannabis médical en Floride. Cependant, cela a permis à l’assemblée législative d’adopter une loi pour réglementer la croissance et l’utilisation de la marijuana médicale.

Durant deux ans, la législature a adopté des lois visant à légiférer  l’utilisation du cannabis afin de rendre la tâche difficile et coûteuse pour ceux qui distribuent ou stockent du cannabis à faible teneur en THC (Tetrahydrocannabinol).

 

À titre d’exemple, il a fallu que les distributeurs installent des systèmes de sécurité meilleurs que ceux de Fort Knox ou ceux de la Maison Blanche à Washington. Cela incluait des caméras de sécurité partout, un système d’alarme avec détecteurs de mouvement, des alarmes « hold-up », un système d’enregistrement pouvant garder en mémoire 45 jours, un éclairage extérieur, un système de suivi du cannabis à faible teneur en THC montrant comment le cannabis médical a été transporté, vendu, volé, détourné ou perdu. La marijuana devait également être sous clé dans une pièce fermée ou une chambre forte. Il fallait toujours la présence d’employés témoins pour y accéder.

La loi de la Floride limitait également l’usage de la marijuana à ses résidents et exigeait un système de tenue de dossiers exhaustif pour tout le monde qui distribuait ou utilisait le cannabis médical.

 

La législature a fait tout son possible pour contrecarrer l’intention de la plupart des électeurs de Floride qui ont approuvé l’amendement constitutionnel sur la marijuana. Elle a limité à cinq le nombre d’organismes de distribution dans l’État, dont seulement un pour desservir le Sud-est de la Floride qui détient une population de plus de six millions.

 

Cette année au Canada, le cannabis récréatif deviendra légal partout au pays. Il permettra aux Canadiens d’avoir quatre plantes de marijuana à la maison, ce qui devrait encourager l’expansion de ceux qui pratiquent le jardinage ! Les autres questions, telles que l’âge limite, qui a le droit de vendre du cannabis, et d’autres règles, seront laissées aux provinces.

 

Actuellement, la marijuana récréative demeure illégale au Québec. Les Canadiens ayant une ordonnance de celle-ci à des fins médicales peuvent s’approvisionner dans des cliniques agréées. Le cannabis récréatif et le tabagisme en public sont illégaux au Québec. Toutefois, si vous êtes pris en train de consommer, la pénalité se limite à la saisie de la marijuana et à un avertissement d’être plus discret dans le futur.

 

Autrement dit, choisissez un meilleur endroit public pour fumer jusqu’à ce que la nouvelle loi canadienne devienne en vigueur.