Nouvelles lois proposées par la législature de Floride en 2016


Par Le soleil de la Floride

La législature de la Floride est actuellement réunie à Tallahassee pour une période de 60 jours. Ceux avec un intérêt particulier qui ont été généreux pour les républicains, auront plus de chance d’obtenir l’adoption de leurs lois et demandes. Plus de 28,5 millions de dollars ont été versés à divers comités politiques législatifs au cours des six derniers mois dans le but d’influencer les décisions de la législature de la Floride.

Une loi permettant Uber et Lyft d’opérer est déjà passée à la Chambre des représentants de la Floride et tout est prêt pour un vote final après seulement une semaine de l’ouverture de la session de 60 jours. Cependant, cette industrie n’a pas été un grand bailleur de fonds de la campagne, donc, on s’attend à ce que le Sénat de la Floride rejette la loi. Ce type de services de co-voiturage est moins coûteux que le taxi et il est très populaire mais n’opère pas avec les mêmes exigences que les compagnies de taxis. L’année dernière, l’industrie du taxi, qui contribue financièrement à la campagne des membres de la législature depuis longtemps, a aidé à la défaite de ce même projet de loi permettant l’opération de ce service. L’argent parle apparemment avec cette législature contrôlée par les républicains.

Cette option de transport très populaire, avait obtenu le soutien de nombreuses villes plus petites où les services de taxi ne sont pas disponibles, sauf pour un long temps d’attente. Ces villes de la Floride ont joué un rôle important en obligeant certains gouvernements du comté à approuver de tels services de co-voiturage, sans toutefois exiger les mêmes critères d’opération que les compagnies de taxi en Floride.

Un autre domaine où l’argent a une grande influence, est l’industrie du pétrole et du gaz qui cherche à empêcher les gouvernements locaux de réglementer ou d’interdire la fracturation hydraulique (fracking). Et ce projet de loi se déplace rapidement à la Chambre et au Sénat de la Floride. Les intéressés dans l’industrie de l’huile, comme la compagnie Barron Collier Entreprises, ont été très généreux puisqu’ils sont en quête d’un permis de fracturation hydraulique pour forer à Naples. Ils ont versé 115 000 $ à des membres de la législature, une augmentation sur les 63 500 donnés pour la session législative de Floride en 2015. Un autre montant de 170 000 $ a aussi été versé par d’autres membres de l’industrie pétrolière.

Depuis que la session régulière de 2015 a pris fin en juin dernier, plus de 9,5 millions $ – en gros chèques- ont été envoyés aux comités politiques de chacun des membres de l’Assemblée législative. Ceci est en plus d’un autre 6 millions de dollars qui est allé directement aux campagnes des représentants de l’État, et d’un autre 3 millions viré aux campagnes du Sénat. Le comité de campagne sénatoriale républicaine a également soulevé un autre 3,2 millions de dollars pour les sénateurs républicains. Le Republican Senatorial Campaign Committee, qui collecte des chèques pour les campagnes du State House, a soulevé 4,3 millions de dollars et le Parti démocrate de la Floride, qui amasse des fonds pour l’ensemble de ses législateurs, a recueilli 2,1 millions.

Pouvez-vous acheter la législature de la Floride? C’est une question posée par de nombreux électeurs qui ont perdu confiance dans notre système politique, y compris Washington.