Dania Beach la plus que centenaire  …et toujours jeune

Dania Beach la plus que centenaire …et toujours jeune


Par Le soleil de la Floride

La ville de Dania Beach que nous connaissons aujourd’hui n’a pas toujours porté ce nom. Dans les années de 1880, elle était une sorte de camp, connu sous le nom de Modello, relié aux activités de la ligne de chemin de fer.

Première ville du comté de Broward

La ville incorporée en novembre 1904 fut la première à l’être officiellement dans le comté de Broward. La plupart des 35 résidents étant d’ascendance danoise, il fut décidé de changer le nom de la ville pour Dania. Pour la petite histoire, il faut savoir que le 4 Janvier 1926, les résidents de Dania décidèrent après consultation et vote, de fusionner avec la ville d’Hollywood, sa voisine plus grande et plus prospère. Mais voilà qu’en septembre de la même année 1926, un terrible ouragan décime Hollywood et met un frein à sa prospérité. Dania décide alors de retrouver son autonomie et se réincorpore non sans dommages car certains secteurs de la ville de Dania décident de rester au sein de la ville d’Hollywood, donnant à la ville, un plan sans continuité territoriale qui est toujours actuel.

C’est seulement en 1999 que Dania va officiellement changer son nom pour Dania Beach, mais les habitudes restant tenaces, on utilise encore couramment Dania pour désigner la ville. En 2001, la ville a annexé pour se développer, plusieurs territoires non constitués du comté de Broward augmentant du même coup sa population qui est actuellement d’environ 30 000 résidents permanents.

Un front de mer moderne et agréable

En ajoutant à son nom le qualificatif de « Beach », la ville se donnait ainsi une dynamique de ville balnéaire et se devait de développer son front de mer qui n’est d’ailleurs pas en continuité territoriale avec la vielle ville et auquel on accède par l’E. Dania Beach Blvd.

Le front de mer de Dania Beach, situé entre le John U. Lloyd State Park au nord et la Ville d’Hollywood au sud, a donc connu depuis le début des années 2000, de gros travaux d’aménagement et on y retrouve maintenant :

Dania Beach Ocean Park

Avec une plage publique et des installations d’accompagnement, comme une dune en bordure de plage sur laquelle de la végétation a été plantée, un parking paysagé avec éclairage et des toilettes. L’objectif principal étant de développer dans un espace et un environnement aménagé de façon esthétique, des activités de détente et de loisir sécuritaires pour les piétons, les cyclistes et les vacanciers en général. Un lieu convivial pour personnes seule, en famille ou entre amis.

Dania Beach Fishing Pier

Il est ouvert tous les jours au public et on y trouve maintenant non seulement un Grill où il fait bon se détendre à l’heure du repas, mais aussi de nouvelles installations sanitaires et de douches pour les pêcheurs et les visiteurs. C’est un endroit idéal pour s’avancer au-dessus de l’eau et admirer l’océan.

Quarterdeck Restaurant.

Situé plus au nord près du John U. Lloyd State Park.

Autres activités balnéaires

Il va de soi que cet accès à l’océan fait de Dania Beach, une petit station balnéaire d’où il est facile de pratiquer la plongée sous-marine avec tuba ou bouteilles, de faire du surf et de la planche à voile ou encore de participer à de la pêche au large.

À noter que le stationnement en front de mer est payant et que l’on peut se procurer des permis. En outre, les chiens ne sont pas autorisés sur la plage ni l’alcool et les drogues.

Dania Beach Marina

Adjacente à cet espace en front de mer se trouve la marina qui a été modernisée. Elle a été dotée de nouveaux quais, d’une signalisation fonctionnelle et d’un nouvel immeuble de bureaux pour la capitainerie du bassin. Les usagers de la marina peuvent profiter d’un coin salon, d’un service internet, de toilettes avec douches, d’une buanderie et d’un espace de nettoyage des poissons.

La marina reliée à l’intracoastal Waterway est située de l’autre côté de la North Beach Road longeant la plage où l’on retrouve le Dania Beach Ocean Park, le Dania Beach Pier et les deux restaurants.

SeaTech, FAU’s Institute for Ocean and Systems Engineering

Cette institution universitaire est installée depuis plus de 15 ans près de la marina de Dania Beach sur un terrain de 8 acres situé entre l’océan Atlantique et l’Intracoastal Waterway, ce qui lui permet d’avoir des accès privilégiés au réseau maritime.

Une nature proche grâce à deux remarquables espaces verts

John U. Lloyd Beach State Park

Un grand et beau parc avec de grands arbres et des sentiers de randonnée bien entretenus. Le parc est bordé par des plages spacieuses et ensoleillées. Des grills pour Barbecue sont également disponibles. De plus, en fin de journée, il est possible de voir régulièrement de gros bateaux de croisière partant de Fort Lauderdale pour les Caraïbes ou autres destinations.

Secret wood center

Une belle nature sauvage en plein milieu urbain où l’on peut se promener grâce à de belles allées bien entretenues et où les crabes circulent abondamment. Un lieu super calme, propre avec un service agréable.

Deux lieux emblématiques pour les adeptes d’activités physiques

Dania Casino & Jai Alai

301 E7. Dania Beach Blvd. (Anciennement Dania Jai Alai)

Le « Jai Lai » ou « pelote basque » et parfois « chistera » en Europe est un sport qui aurait pris naissance dans les années 1700 parmi le peuple basque vivant dans la région des Pyrénées Ouest en bordure de l’océan. Le « pays Basque » étant en partie en Espagne et en France.

Ce jeu se pratiquait à l’origine à mains nues et consistait à lancer une balle sur un mur, généralement celui d’une église car centrale dans le village et avec de grandes surfaces bien dégagées. L’utilisation d’un petit panier pour attraper la balle et la lancer n’est venue que bien plus tard et ce jeu n’est devenu un sport officiel qu’en 1926. Il est actuellement pratiqué dans 6 endroits en Floride et très peu dans le reste des États-Unis c’est pour cette raison qu’on peut dire que c’est un sport particulier à la Floride et l’endroit le plus connu des Québécois est certainement celui de Dania Beach.

À notre époque, ce sport se pratique sur une sorte de court (cancha) avec un « fronton » à trois murs et il est certainement le sport de balle le plus rapide au monde. En effet, l’utilisation de ce petit panier en osier ou « chistera » utilisé pour attraper ou lancer la balle (pelota), fait qu’elle peut atteindre des vitesses pouvant dépasser les 200 km/heures. Ce petit panier en osier qui est attaché au poignet du joueur, est d’ailleurs rapidement détruit sous l’impact qu’il subit avec les balles. Les règles du jeu sont relativement simples et les points sont comptés quand l’équipe adverse n’est pas capable de rattraper la balle.

L’appellation « Jai Lai » (prononcer en anglais -hie lie-) vient de la langue basque et signifie de façon globale « Bonne fête » dans le sens de rencontre populaire et de festivité. Comme ce sport se pratique dans un casino, il est possible de placer des paris et pendant le jeu les spectateurs participent en faisant beaucoup de bruit. On peut même entendre des hurlements de joie ou de désespoir, car il arrive comme dans tous les endroits où il y a des paris que certains parient gros!

La place est actuellement fermée pour des rénovations majeures mais prévoit rouvrir vers la fin 2015.

IGFA Fishing Hall of Fame & Museum

(300 Gulf Stream Way)

C’est un super endroit pour un pêcheur et aussi pour ceux et celles qui ne pratiquent pas ce sport. Non seulement il est agréable de se déplacer dans les pièces, mais on y apprend de multiples choses sur les voies navigables et les poissons de la région. À l’extérieur du bâtiment se trouve un sentier d’interprétation de la nature avec un clos avec un alligator. Il est possible d’acheter à la boutique de cadeaux, de la nourriture et nourrir les poissons et les tortues dans les étangs. Il faut compter environ deux heures pour la visite et passer un très bon moment en famille ou seul.

Dania Beach’s historic Art and Antique District

La vielle ville de Dania a toujours su se reconvertir dans des activités lui permettant de rayonner dans la Floride, C’est ainsi qu’après avoir eu une période axée sur l’agriculture au point de devenir la capitale de la tomate dans les années 1930, elle est devenue un des centres incontournables pour les objets d’art anciens ou rares.

Que vous soyez à la recherche d’antiquités ou de reproductions, d’un meuble spécial, d’une œuvre d’art unique, d’une collection d’antiquités françaises et européennes raffinées, de belles peintures, de verrerie, de bijoux, de candélabres, de lustres, d’objets en cristal, en bronze, en jade, en ivoire, ou encore de vêtement griffés anciens ou actuels… vous trouverez tout cela sur cette portion de la North Federal Highway qui traverse la ville à cet endroit.

C’est en 1945, qu’un couple d’antiquaires ouvre une boutique dans la ville et pendant une dizaine d’années, ils vont promouvoir la ville auprès de leurs collègues, si bien qu’aujourd’hui, on compte plus d’une centaine de boutiques offrant aux visiteurs des antiquités non seulement américaines, mais aussi du monde entier. La particularité de ces boutiques vient qu’elles sont installées dans des maisons ancestrales dont l’architecture est souvent très différente, incluant la première salle de spectacles, c’est à dire là où le cœur de la ville s’est toujours trouvé depuis plus d’un siècle. Citons également les bâtiments principaux, du plus ancien au plus récent.

  • Le « Model Land Company Building » qui date de 1900
  • La maison de Martin Frost construite en 1913 dans un style méditerranéen.
  • La Banque de Dania construite en 1923 dans un style renaissance grecque.
  • L’hôtel de Dania Beach construit en 1925 par Francis Abreau dans un style Art déco, tout comme le « Florida Théâtre » (1939) et le « Pirates Inn » qui était autrefois l’hôtel Katherine (1940).

Sources : Vous pouvez également consulter ces sites sur internet. Ils ont permis de documenter cet article – www.ci.dania-beach.fl.us – http://goflorida.about.comwww.visitflorida.com – www.wikipedia.org