La Floride capitale mondiale de la pêche!

La Floride capitale mondiale de la pêche!


Par Le soleil de la Floride

La Floride présente une particularité quasi unique au monde. Celle d’être à la fois un paradis pour les pêcheurs en mer et/ou en eau douce.

On oublie souvent que cet État compte non seulement 3 650km (2 276mi) de littoral marin et plus de 800 iles dans la région des Keys, à l’extrême sud de la Floride, mais aussi plus de 7 700 lacs dont Okechobee qui est le deuxième plus grand lac situé complètement à l’intérieur du pays (après le lac Michigan), et le plus grand du sud des États-Unis, et 17 000km (10 550 mi) de rivières.

Le visiteur doit savoir que quel que soit l’endroit où il se trouve en Floride, il a généralement moins de 100km à faire pour trouver un endroit rêvé pour pêcher. Vue les conditions naturelles qu’offre cet État, il n’est pas étonnant que plus de 900 records mondiaux y ont été enregistrés, bien plus que tout autre État, ou autres pays du monde, ce qui fait de la Floride la « capitale » mondiale incontestée de la pêche en tous genres.

Comme il est irréalisable de faire dans cet article le tour des possibilités qui s’offrent aux passionnés de la pêche, nous allons seulement vous présenter deux incontournables de la pêche en Floride : pour la pêche en eau douce, celle du Bass et pour la pêche en eau salée celle que l’on peut pratiquer dans la région des Keys.

Pêcher le « Largemouth bass » en Floride

Ce poisson est considéré en Floride comme le roi des lacs et des rivières. Il faut savoir que l’appellation « Bass » ou « Bar » en français, ou communément surnommé « achigan » au Québec ou « loup » et « perche de mer » en méditerranée, regroupe à la fois les espèces vivant en eau douce et en eau salée.

Pour la petite histoire, on peut dire qu’il faut le manipuler avec précaution à cause de ses épines dorsales qui sont d’ailleurs à l’origine de son nom (Bar signifiant pointe en allemand). Ces poissons peuvent devenir très gros, car ils mangent tout ce qu’ils trouvent et certains sont capables de manger des bébés canars ou même des petits écureuils.

La pêche du “Largemouth bass” et du « Smallmouth bass » est considérée comme la pêche la plus populaire en Amérique du Nord. Elle se pratique un peu partout en Floride, mais les sites les plus emblématiques sont certainement le lac Okeechobee, le Rodman Reservoir, la « Butler Chains of lakes », la « Nine Harris Chain of lakes » où a lieu annuellement le tournois « BassMaster Elite Series » ainsi que le Lake Istokpoga où un très grand nombre de trophées ont été pêchés. Sans oublier les lacs de l’aéroport international de Miami et l’immense réserve naturelle des Everglades.

Bien que les trophées les plus imposants aient été pêchés en Californie du Sud, la Floride n’en reste pas moins l’État où le plus grand nombre a été répertorié. Le plus important, revenant à une adolescente de 11 ans; Mackenzie Hickox, pêchant avec sa famille près de Daytona Beach qui le 8 mai 2006, a sorti un spécimen de 16 livres qui fut très rapidement remis vivant à l’eau.

NOTA: Toutes personnes résidentes ou non-résidentes de plus de 16 ans qui désirent pêcher de façon indépendante, doivent avoir, selon la loi de la Floride, une licence pour la pêche en eau douce et/ou en eau de mer. Différentes façons sont disponibles pour se la procurer, une des manières la plus simple étant de la prendre auprès des pourvoyeurs spécialisés. Pour plus d’informations 1-888-347-4356 ou 1-888-fish-flo. Quand la pêche se réalise sous le contrôle d’un pourvoyeur, ce dernier possède généralement les licences.

Pêcher en mer dans les Keys de la Floride

Les 200km (125mi) de l’arc constitué par les 1 700 iles des Keys de Floride constituent un environnement de pêche unique dans le monde et où la pêche est possible pratiquement toute l’année.

La baie de Floride, bordée par la courbe « intérieure » des Keys et la partie continentale de la Floride, abrite cinq des poissons les plus recherchés lors des compétitions de pêche sportive avec canne. C’est à dire : le Bonefish, le Tarpon, le Permit, le Redfish et le Snook. Mais cela n’est pas tout, car à l’extérieur de cet arc, à proximité du Gulf Stream de l’océan Atlantique, dans des zones dites de haute mer, on peut pêcher des marlins bleus et blancs, des sailfish et des swordfish (espadon). Le plaisir étant de les attraper et de les remettre à l’eau après les avoir mesurés et pesés si nécessaire.

Si cette partie du monde est connue pour les prises uniques que l’on peut y faire, il n’en est pas moins vrai que le commun des mortels peut y pratiquer une pêche entre amis ou encore en famille à partir de lieux publics comme : 

  • Les berges donnant soit du côté du golfe du Mexique ou celui de l’océan Atlantique en utilisant aussi bien, le lancer lourd ou léger.
  • Les quais où sont amarrés les petits bateaux de particulier.
  • Les ponts, en sachant que tout au long de « L’Historic bridges along the Overseas Highway » des plateformes ont spécifiquement aménagées pour la pêche.

Cependant, pour ceux et celles qui n’ont aucune habitude ni connaissance de la pêche dans les Keys, il peut être conseillé de louer les services d’un guide qui connait les bonnes places ou encore de participer à des sortie de pêche en mer, organisées par des pourvoyeurs agréés. Il y en a pour toutes les bourses. Il est en effet possible d’embarquer à bord d’un « party boat » avec un groupe et d’aller pêcher en haute mer, pour une journée ou une demi-journée. On peut également, si on est 3 ou 4 pêcheurs, louer pour une journée de pêche un bateau d’environ 22 pieds bien équipé, avec sonar, radio, GPS, offrant un maximum de sécurité et de satisfaction. Bien évidemment, il y a toujours la possibilité de louer un bateau avec capitaine et équipage et si la pêche a été merveilleuse, faire taxidermiser les prises… mais attention il faut savoir que cela n’est pas donné.

Dans tous les cas, ces professionnels de la pêche sont habitués aux néophytes et vont les conseiller pour prendre le bon équipement en fonction du type de pêche, que ce soit à la ligne, à la traine ou suivant des classifications qui leurs sont propres comme :

Light Tackle Fishing, qui est considéré comme le type pêche qui permet de capturer presque toutes les espèces de poissons comme les tarpons, sailfishs, tunas, cobias, dorados, mahi-mahis, snappers, ceros et wahoos sans oublier les dauphins qui suivent le bateau.

Flats, Backcountry Fishing, est une pêche qui se pratique le long des côtes de l’Atlantique ou dans les régions de mangroves et d’iles sauvages et inhabitées du côté du golfe du Mexique. Là, on trouve des espèces comme le tarpon, permit, bonefish, redfish, snook, sea trout, barracuda, jacks, cobia et requin.

Deep Sea, Offshore Fishing qui se pratique à partir de cinq miles au large des côtes jusqu’à 20 miles et où la mer atteint des profondeurs allant de 600 pieds et dans certains endroits peut approcher 2 000 pieds. La pêche à la traîne est alors recommandée et il est possible d’attraper des poissons comme le blue marlins, white marlins, sailfish, spearfish, kingfish, dolphin, wahoo, tuna, barracuda, cobia, grouper, snapper, jacks et même des requins sans oublier les dauphins qui suivent le bateau

Wreck & Reef Fishing cette pêche qui se fait dans des zones où sont échouées des épaves, permet d’attraper en particulier le permit, amberjack, snapper, grouper et mackerel. Dans les zones où se trouvent des récifs, il y aura des patch reefs et des écrevisses. Il faut noter qu’il est également possible de croiser des cobias, des barracudas et des requins.

Dans tous les cas, quel que soit le type et la catégorie de pêche pratiquée il faut savoir que les 10 espèces de poisson les plus recherchées sont : le Tarpon, Sailfish, Spotted Sea Trout, Snook, Red drum, Panfish, Grouper, Snapper, Mackerel.

Les 5 premiers sites où pêcher le tarpon dans le monde

Le premier rang ne revient pas à la Floride, mais au Sierra Leone en Afrique en ce qui concerne la plus grosse prise par Victor Sebag qui a décroché un tarpon de 283 livres en 1991 au large de Bonthe.

La Floride par contre arrive en première place en ce qui concerne le nombre de prises homologuées depuis ces 25 dernières années.

  • 106 lb Florida 1992 / George E Hogan Jr
  • 128lb 8 0z Florida 1992 / G.E. Hogan Jr
  • 139lb 14 oz Florida 1997 / G.E Hogan Jr
  • 147lb 6 0z Florida 1982 / Anton G Zukas
  • 188lb 7oz Sierra Leone / Michel Delaunay
  • 202lb 13ozSierra Leone / D. Lopuszanski
  • 243LB 0 oz Florida / Gus Bell
  • 283lb 0 oz Venezuela 1956 / M. Salasar
  • 283lb 4 oz Sierra Leone1991 / Y. V. Sebag

Les deux sites de pêche les plus reconnus en Floride étant en premier la région de Key West, où tous les ans, des centaines de milliers de tarpons migrent dans les eaux claire d’Islamorada et de Key West. Là, un tarpon de 243 livres a été pris constituant le record en poids pour la Floride.

La seconde région se trouve au Boca Grande Pass où la saison de pêche de 80 jours permet de pêcher en moyenne 5 000 tarpons! Ce n’est un secret pour personne que c’est l’endroit connu au monde où se rassemblent le plus grand nombre de tarpons et personne ne sait pourquoi! À date, huit « International Game Fish Association World Records » ont été enregistrés à Boca Grande.

Pour terminer ce classement des 5 plus intéressants sites de pêche du tarpon au monde, il faut noter que la Guinée Bissau, pays voisin de la Sierra Leone, vient au 4e rang et que la région de l’Isla Holbox au Mexique, se place en 2e position. La particularité de ces sites de pêche étant de donner des prises dans les plus gros poids, très certainement d’après les spécialistes parce que la pêche y est récente.

SOURCES : Vous pouvez aussi consulter sur internet les sites suivants qui ont permis de documenter le sujet traité dans cet article : www.visitflorida.com/en-us/fishing.html – www.bassonline.com – www.flyfishingfrenzy.com – www.wikipedia.org