Douaniers canadiens aux USA


Par Le soleil de la Floride

Un projet pilote sera expérimenté dans deux aéroports des États-Unis, dont celui de Fort Lauderdale, où des douaniers canadiens seraient en poste pour vérifier les voyageurs qui rentrent dans leur pays.

L’autre aéroport américain est celui de Scottsdale, en Arizona.

Ces nouveaux postes de pré-contrôle douanier sont la copie de ce qui existe au Canada où des douaniers américains accueillent les voyageurs en partance pour les États-Unis.

Cette mesure évite aux passagers de passer les douanes une fois rendu dans le pays voisin. En même temps, cela diminuerait les files d’attente autant à Montréal et Toronto qu’à Fort Lauderdale et dans d’autres villes américaines.

Ce système de vérification existe déjà pour les passagers de train à Montréal et en Colombie Britannique.

Kenneth Merten, du service d’État américain, précise qu’il est fort probable que des douaniers canadiens soient en place à Fort Lauderdale et en Arizona dans un avenir très rapproché.

Cette décision permettrait de faire des économies pour les aéroports canadiens.

Le ministre canadien de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a déjà proposé d’établir cette mesure pour le transport des marchandises.

Il propose que des douaniers canadiens soient installés dans les usines de voitures pour vérifier les pièces automobiles et surveiller le scellage des cargaisons. Le ministre estime que le processus sauverait temps et argent.

Chez les transporteurs routiers, on croit que cet effort de modernisation serait inutile si l’on n’améliore pas les nombreux détails qui dépendent de ce type de transport.

On fait allusion en particulier au manque de communication entre les services gouvernementaux et les réseaux douaniers américains au niveau de la règlementation qui a besoin d’être peaufinée.