Le Québec et la Floride : plus que des partenaires touristiques

Le Québec et la Floride : plus que des partenaires touristiques


Par Le soleil de la Floride

Nous sommes tellement habitués d’entendre parler français en Floride lors de la visite des Canadiens que nous oublions parfois que les Américains de Floride visitent également la province de Québec et ses nombreuses attractions touristiques.

Il y a quelques mois, je parlais à un médecin à Coral Springs qui me racontait que lui, ainsi qu’un grand groupe d’amis, iront passer plusieurs jours en visite dans la ville de Québec. Ce médecin, originaire de la Nouvelle-Zélande, m’a dit qu’il avait entendu parler du Vieux-Québec comme étant une destination touristique depuis longtemps et qu’il avait finalement décidé d’y aller lors de son prochain congé.

Je suis allé à Québec en octobre dernier lorsque Ross Goodwin, juge à la retraite de la Cour supérieure et vieil ami depuis les années 1950, m’avait invité avec ma femme pour un déjeuner au Club de la Garnison de Québec, afin d’honorer Paul Gérin-Lajoie. Il a connu mon grand-père lorsqu’il était Premier ministre du Canada dans les années 1950.

Paul Gérin-Lajoie est un éducateur international qui a servi comme ministre provincial dans les années 1960. Il a modernisé le système scolaire désuet du Québec. Il s’est ensuite impliqué dans l’amélioration du système de l’éducation dans plusieurs pays du monde et a siégé sur de nombreux conseils d’administration dont celui de la Banque mondiale. Plusieurs membres du Club de la Garnison étaient alors présents pour honorer Paul Gérin-Lajoie et le proclamer membre honoraire à vie.

En janvier prochain, ce sera au tour de Ross Goodwin à venir visiter la Floride, alors l’échange touristique continue. Il y a tellement de Canadiens qui passent près de six mois de chaque année en Floride pour s’éloigner du froid de l’hiver. Beaucoup ont investi dans l’État, à la fois personnellement et professionnellement. Cependant, même si les lois sur l’immigration des États-Unis sont modifiées pour permettre aux retraités ou aux propriétaires d’entreprises canadiennes de passer plus de 6 mois aux États-Unis, la question restera toujours du côté du Canada. Est-ce que la loi canadienne permettra une couverture de l’assurance maladie aux absents de plus de 6 mois.

Des entreprises canadiennes comme Pool & Patio Depot et Aztec RV Resort vont continuer à investir en Floride tant que le marché continue son expansion à chaque année. L’interprétation, par l’administration à Washington, des lois sur l’immigration actuelles concernant les travailleurs du Canada, devront changer afin de permettre aux canadiens-français qualifiés de travailler pour les entreprises canadiennes françaises en Floride. Il est possible que la relation particulière qui existait dans les années 1950 et 1960 entre le Canada et les États-Unis, revienne avec un changement d’administration à Washington en 2016.