LA LÉGISLATURE DE LA FLORIDE IGNORE LA CAUSE DE LA FUSILLADE À PARKLAND


Par Louis S. St. Laurent

 

Certains des élèves qui ont survécu à la fusillade se sont rendus à Tallahassee, essayant de rencontrer des membres de la législature de la Floride afin de modifier les lois actuelles pour protéger les étudiants contre tout autre événement de ce genre. La législature, dirigée par les républicains, a non seulement ignoré les efforts de ces étudiants, mais les représentants ont en plus, évité de les rencontrer.

 

Le tourisme est la première industrie en Floride, les Canadiens étant le plus grand marché étranger. On pourrait penser que les membres de la législature de la Floride se montreraient préoccupés par les effets de cet horrible massacre sur le tourisme mondial.

 

Apparemment, le seul groupe qui retient l’attention et le soutien de l’actuelle législature de Floride est la National Rifle Association connue sous l’appellation NRA. La NRA et les fabricants d’armes contrôlent présentement nos législateurs et les électeurs n’ont aucune voix en Floride.

 

Jusqu’à présent, personne n’a été capable de gagner une bataille législative contre la NRA, qui est fortement soutenue par les fabricants d’armes. Les membres de la législature de la Floride ont proposé l’armement des enseignants avec des armes de poing comme solution pour protéger les écoliers. C’est ridicule de permettre à un enseignant non formé, armé d’un petit pistolet, de faire face à individu possédant un fusil-mitrailleur AR 15 avec 30 cartouches de munitions.

Les États-Unis ont sept fois plus de meurtres que le Canada par 100 000 habitants. Un total de 8 813 meurtres impliquant l’utilisation d’une arme à feu a été enregistré alors que la même année, le Canada n’a eu que 172 meurtres du genre. Les fusils AR-15, utilisés pour assassiner 17 personnes à Parkland, en Floride, sont classés comme restreints au Canada, exigeant que le propriétaire fasse l’objet d’un contrôle, notamment un cours sur la sécurité, des antécédents criminels et des vérifications des antécédents et une période d’attente obligatoire. Aux États-Unis, toute personne de 18 ans, atteinte d’une maladie mentale ou non, peut acheter cette arme d’assaut lors d’une exposition d’armes à feu sans avoir à subir de vérification des antécédents.

 

Bien que la fusillade des 14 étudiants et trois adultes ne se soit pas produite dans une zone touristique du Sud de la Floride, une publicité négative s’en suit. La législature devrait agir rapidement et protéger tous ses résidents, en particulier nos enfants dans les écoles.

 

Si les représentants à législature de la Floride ne peuvent pas fournir de protection, alors pourquoi les avons-nous élus à la législature?