Les batailles de la législature en Floride affectent l’industrie touristique


Par Le soleil de la Floride

Le président du Sénat, Joe Negron (Républicain-Stuart), et le président de la Chambre, Richard Corcoran (R-Land O ‘Lakes, ont apparemment différentes positions concernant le gambling en Floride.

La législature de la Floride a perdu une bataille juridique contre la tribu Seminole, mais le président de la Chambre risque de défavoriser davantage les casinos actuels qui offrent des paris mutuels, en imposant une taxe élevée pour les casinos autres que ceux des Seminoles. De plus, il favorise la restriction des types de jeux permis, afin de rendre les établissements moins attrayants. Ceci réduit les chances que des centaines de millions de dollars seront dépensés pour améliorer les installations actuelles de casino qui produisent des emplois bien rémunérés pour les Floridiens.

Richard Corcoran, a récemment déclaré que le jugement de la Cour fédérale a bénéficié à la tribu et affecté la position de négociation de l’État sur un pacte avec la tribu.

Le président de la Chambre essaie donc d’utiliser ce problème pour réduire le jeu dans les casinos en Floride et les rendre peu attrayant pour les touristes qui aiment s’évader occasionnellement dans des grands casinos style Las Vegas pour jouer à la Roulette, au Blackjack ou au Baccarat, se régaler de bons repas et voir des spectacles tout en visitant la Floride. Alors que la Floride est entourée par d’autres États et les Bahamas qui ont des casinos du genre, c’est incompréhensible de restreindre le type de jeu dans nos casinos existants! Comme par exemple, le Casino à Dania Beach qui vient de dépenser des millions de dollars pour créer un centre de divertissement complet et attrayant, non seulement pour le gambling, mais aussi pour les repas et les concerts.

Le président de la Chambre, Richard Corcoran, croit que la Floride a besoin de stabilité à long terme et que toute loi sur le gambling, qui passe la Chambre, devrait impliquer un resserrement sur le jeu. C’est une manière de dire qu’il est contre le gambling dans le Sud de la Floride car ceci rend la région concurrentielle avec d’autres industries touristiques ailleurs dans l’État.

Il utilisera donc son pouvoir de président de la Chambre et fera appel à ses amis lobbyistes pour empêcher notre région de développer cette niche touristique. Il veut aussi un certain type de loi qui empêcherait les futures législatures d’adopter une loi de jeu qui attirerait le tourisme international.

Le fait que la Floride perde des centaines de millions de dollars en recettes fiscales ne signifie rien pour de nombreux membres de la législature actuelle. Si les électeurs décident de faire maison nette dans la capitale de l’État et de limiter le pouvoir d’achat qu’ont les groupes d’intérêt spéciaux par l’intermédiaire de leurs lobbyistes, la Floride s’en portera beaucoup mieux.

De son côté, Joe Negron, président du Sénat de la Floride, dit qu’il aimerait obtenir un nouveau pacte avec la tribu, tout en tenant compte des questions touchant les casinos de l’État sur le pari mutuel. Donc, rien ne bouge.

Pendant toutes ces années, les législateurs de la Floride ont été incapables de passer une législation en faveur des jeux de style Las Vegas, affectant les casinos de paris mutuels en Floride du Sud et les revenus à l’État.

Cette même législature s’est également opposée aux efforts du gouverneur Rick Scott pour amener des industries avec emplois bien rémunérés.

Les points de vue et opinions exprimés dans l’éditorial sont ceux de l’auteur et ne représentent pas nécessairement ceux du journal Le Soleil de la Floride.