LA RÉCENTE TRAGÉDIE AU SUD DE LA FLORIDE NE DEVRAIT PAS  AFFECTER LE TOURISME

LA RÉCENTE TRAGÉDIE AU SUD DE LA FLORIDE NE DEVRAIT PAS AFFECTER LE TOURISME


Par Louis S. St. Laurent

Je n’aurais jamais pensé qu’une tragédie nationale impliquant une arme semi-automatique aurait pu se produire à quelques kilomètres de chez moi, dans l’une des villes les plus sécuritaires de Floride. Bien que la zone où la fusillade ait eu lieu ne soit pas touristique, une mauvaise publicité pour le Sud de la Floride est répandue à travers le monde. La semaine dernière, un jeune homme de 19 ans, apparemment atteint de troubles mentaux graves, a tué 14 élèves et 3 membres du personnel d’une école secondaire à Parkland, considérée comme la ville la plus sûre de Floride. L’individu a également blessé 14 autres élèves. Il avait fréquenté cette école mais avait été suspendu pour conduite apparemment liée à la violence. Il a pu légalement acheter un fusil AR 15 à Coral Springs l’année dernière à l’âge de 18 ans. Pour commettre les 17 meurtres, le tireur a utilisé ce fusil qui contient 30 balles dans le chargeur tambour standard. Il avait plusieurs autres chargeurs de balles avec lui. Ce fusil semi-automatique peut également utiliser un chargeur de 100 balles.

La zone où la fusillade a eu lieu se situe dans la partie ouest du comté de Broward et non dans une zone touristique. L’école est située à Parkland, une petite ville d’environ 31 000 habitants.

Des membres du personnel de notre journal ont mené de nombreuses entrevues avec les médias canadiens, à la radio et à la télévision, au sujet de cette tragédie nationale.

Le Canada a des lois strictes sur les armes à feu, ce qui se reflète dans le faible nombre de meurtres et de fusillades. Les Canadiens peuvent toujours avoir leurs fusils de chasse et leurs propres armes de poing chez eux. La différence, c’est qu’aux États-Unis, la Constitution américaine dispose d’une provision disant qu’une personne a le droit de porter des armes. Personne n’argumente sur le fait qu’il est permis d’avoir un fusil de chasse et une arme de poing. Cependant, cette clause de la loi, à travers des actes du Congrès américain, a été interprétée pour donner aux individus le droit de posséder d’autres types d’armes dangereuses et le droit de porter des armes dissimulées dans les lieux publics. Même que dans certains États, il est permis de porter ouvertement des armes en public.

Le nombre de fusillades dans des villes comme Chicago, Detroit et d’autres villes fait que certaines parties de ce pays ressemblent à une zone de guerre. La NRA (National Rifle Association), fortement soutenue par les fabricants d’armes, est responsable de la situation dans laquelle se trouvent les Américains. La majorité des membres du Congrès sont contrôlés par la NRA ou ont peur de s’opposer aux lois proposées par la NRA. Jusqu’à présent, le Congrès n’a fait aucun effort pour réduire la violence armée en adoptant une loi rendant obligatoire les vérifications des antécédents pour tous ceux qui achètent une arme à feu, y compris ceux qui achètent des armes à feu lors d’expositions. Il devrait également y avoir une restriction à la loi pour interdire la possession de nombreux autres types d’armes