Cogeco traverse les frontières

Cogeco traverse les frontières


Par Le soleil de la Floride

On parle souvent des compagnies étrangères qui font des acquisitions au Canada. 

 

Sachez que l’inverse existe bel et bien!  Le câble s’essouffle au Canada. Pendant qu’il progresse aux USA grâce à internet et à la téléphonie, la câblodistribution stagne et même recule au Canada. Les couts élevés et le développement de la télédiffusion sur l’internet en sont la cause. Les Canadiens regardent moins la télévision sur le câble au profit de l’internet. Les Américains, eux, s’y accrochent pour le net et la téléphonie. Cogeco a flairé la bonne affaire et développe le marché américain.

Grace à une association avec la Caisse de dépôt et placement du Québec (le bas de laine des Québécois), qui investi 315 millions US, Cogeco, par l’intermédiaire de sa filiale Atlantic Broadband, fait l’acquisition d’un important joueur dans l’industrie de la câblodistribution américaine; MetroCast. 

Metrocast possède des réseaux câblés dans le New Hampshire, le Maine, la Virginie et compte quelques 120 000 clients internet, 76 000 clients secteur de la vidéo et 37 000 autres du secteur de la téléphonie.

Pour Cogeco, l’aventure américaine a commencé en 2012.  Atlantic Broadband, un câblodistributeur présent en Pennsylvanie, en Floride, au Maryland, au Delaware et en Caroline du Sud, était à vendre. Cogeco cherchait de nouveaux marchés plus porteurs et le dollar américain était alors au pair. 

Metrocast voulait se délester des petits marchés pour se concentrer sur les marchés des grandes villes, plus difficiles a conquérir mais plus prometteurs en terme de rendement financiers. 

En 2015, en proposant 200 millions US,  Cogeco acquière le réseau de Metrocast au Connecticut. Aujourd’hui, Cogeco est présent dans 11 états américains.

Cogeco, un acronyme pour »Compagnie Générale de communications », a débuté dans l’industrie de la  télévision au milieu des années 60 par le lancement d’affiliés de Radio-Canda à Trois rivières, puis à Sherbrooke. 

Jusqu’en 2008, Cogeco est aussi partenaire de Télévision Quatre Saisons quelle vend ensuite à Remstar. Au Québec et en Ontario, Cogeco a délaissé la télévision conventionnelle pour se consacrer au câble et à la radio. Présent surtout en Province, ses réseaux câblés desservent, entre autres, Drummondville, St Hyacinthe, Trois Rivières, Alma, la Côte-Nord et les Laurentides.

Dans le domaine de la radiodiffusion, Cogeco, avec ses 13 Stations phares, accapare une grande partie de l’auditoire québécois. Sa station vedette de Montréal, le 98,5 domine les ondes avec plus de 30 % de l’auditoire.

 

Une bonne année pour Cogeco

La publication des revenus du troisième trimestre de Cogeco montre une augmentation des revenus de 4 % et un profit de 76 millions. Au total, les revenus annuels réalisés par Cogeco aux États-Unis, devraient grimper de 33 %, à 704 millions de dollars US, alors que son chiffre d’affaires consolidé devrait être d’environ 2,5 milliards CAN.

Atlantic Broadband offre des services de TV, d’internet et de téléphonie à Miami Beach et dans la région. 

La venue de Cogeco offrira sans doute de nouveaux débouchés pour TéléFloride.  Des pourparlers sont en cours pour qu’Atlantic Broadband diffuse en français, les émissions de TéléFloride. 

 

Vérifiez si Atlantic Broadband est disponible chez vous! 

https://atlanticbb.com/business/carrier/network-coverage  

https://atlanticbb.com/check-availability