Le toit vert, la toiture de demain?

Le toit vert, la toiture de demain?


Par Le soleil de la Floride

Connaissez-vous les toits verts? Aussi appelés toitures végétales, ces aménagements de verdure sur le toit des bâtiments commerciaux et résidentiels gagnent en popularité depuis la dernière décennie, tant en termes écologique, énergétique, qu’esthétique. Coup d’œil sur une tendance qui pourrait très bien devenir la norme pour les années à venir.

Il existe deux types de toiture végétale : à aménagement intensif (toits très lourds, avec une grande variété de plantes) ou à aménagement extensif. Du côté résidentiel, on opte, la plupart du temps, pour un toit vert extensif. Simple et léger, ce dernier se caractérise par un coût d’aménagement relativement faible et une sélection de plantes qui requièrent peu ou pas d’entretien, comme le gazon et le sedum.

Avantages

En plus d’enjoliver les paysages urbains, la toiture végétale comporte son lot d’avantages, autant pour ses propriétaires que pour l’environnement. En effet, en ville, les toits verts peuvent réduire de façon considérable l’effet d’îlot de chaleur causé par le soleil qui plombe sur les toits en goudron et les rues asphaltées. Une couche de verdure améliorera également les propriétés isolantes et insonorisantes du toit existant, en plus de le protéger contre l’usure naturelle. La qualité de l’air environnant se verra améliorée, et ces nouveaux espaces verts encourageront la biodiversité urbaine en créant un havre de paix pour oiseaux et insectes.

Les atouts de la toiture végétale charment de plus en plus de citadins. Si la mise en œuvre de ce genre de projet vous intéresse, assurez-vous qu’elle est conforme aux lois municipales et au code du bâtiment en vigueur. Bon jardinage!