Prendre le virage des panneaux solaires

Prendre le virage des panneaux solaires


Par Le soleil de la Floride

Ceci est un fait : en une heure seulement, le soleil envoie assez d’énergie sur Terre pour satisfaire tous les besoins de la planète en la matière, et ce, pour toute une année! Voilà pourquoi elle est si économique : elle n’a pas à être produite, peut être récoltée facilement et peut fournir de l’énergie en assez bonne quantité pour faire fonctionner divers systèmes en biénergie. Au Québec comme en Floride, de plus en plus de gens, par souci de l’environnement, se tournent vers cette option plus « verte ».

Comment fonctionne cette énergie?

Il existe deux sortes de panneaux solaires : thermiques et photovoltaïques. La première emmagasine la chaleur des rayons solaires pour alimenter le système de chauffage pour l’eau ou pour l’air de votre domicile. La seconde sorte accumule l’énergie du soleil pour la transformer en électricité qui approvisionnera votre demeure en énergie. Il est donc possible d’adapter votre système électrique pour y ajouter des panneaux solaires. Avec le programme gouvernemental RénoVert — qui vous offre un crédit d’impôt pour vos travaux de rénovation écoresponsables —, pourquoi vous en priver?

Thermique ou photovoltaïque?

Les technologies solaires dépendent toutes du climat dans lequel elles sont utilisées. C’est pourquoi, au Québec, leur rendement n’est pas aussi efficace que dans les pays où le rayonnement solaire est optimal toute l’année durant. Selon Hydro-Québec, le rendement des panneaux solaires photovoltaïques est d’environ 15 % (pour les systèmes électriques), contrairement aux panneaux solaires thermiques qui peuvent combler de 40 à 70 % de la demande énergétique d’un système de chauffage ou refroidissement. Les uns comme les autres ont leurs bons et leurs mauvais côtés. Renseignez-vous!