Fort Lauderdale dépensera trois milliards

Fort Lauderdale dépensera trois milliards


Par Le soleil de la Floride

La note sera payée par les contribuables, autant les propriétaires que les locataires, sur une période de vingt ans.

Les citoyens de la municipalité pourraient alors voir le taux d’imposition augmenter pour la première fois depuis 2006. Les Canadiens détenteurs d’une propriété à Fort Lauderdale devront donc contribuer à ces dépenses.
Les propriétaires dans cette ville paient déjà un taux plus élevé qu’ailleurs pour les services d’aqueduc et d’égoûts. Selon quelques commissaires, cette dépense onéreuse est due à une certaine négligence d’entretien au cours des années, particulièrement durant la période de récession il y a dix ans.

Ralph Zeltman, membre du groupe de travail sur les infrastructures, affirme que Fort Lauderdale n’est pas la seule municipalité aux prises avec cette situation. Il estime que de nombreux cas similaires existent à la grandeur de l’État de la Floride. La modernisation du seul réseau d’égouts coûtera 1,4 milliard. Plus de 200 millions de dollars ont déjà été empruntés pour subvenir aux travaux urgents.
Les inondations, de plus en plus fréquentes en raison de la montée des eaux, ont particulièrement contribué à la détérioration des deux réseaux.

Autres dépenses
De plus, la ville pourrait imposer en mars prochain une taxe foncière supplémentaire pour financer des projets de parcs publics d’une valeur de 250 millions de dollars. Une autre dépense est prévue, c’est-à-dire 300 millions de dollars, pour la construction d’un nouvel hôtel de ville et un quartier général de police.
L’actuel hôtel de ville a été construit il y a 50 ans.

Plus de 125 millions de dollars seront consacrés pour la réfection des routes, des ponts et des trottoirs. La ville utilisera les taxes sur l’essence, les redevances pour les eaux pluviales et les taxes générales pour défrayer ces travaux.

La taxe foncière imposée aux propriétaires pourrait être d’un dollar sur chaque tranche de 1 000 $ de la valeur de la propriété. Ainsi, pour une maison évaluée à 300 000 $ le compte de taxe augmenterait de 300 $ annuellement.