Info Express


Par Denise Dumont

Prix à la pompe

L’American Automobile Association (AAA) indique en ce lundi du 5 mars, une moyenne nationale de 2,53 $ (US) pour un gallon de régulier alors qu’en Floride, l’essence affiche une moyenne de 2,537 $.

Au Costco à Davie, notre baromètre favori, le régulier se vend 2,42 $ (US) pour un gallon de régulier, soit une hausse de six cents par rapport à la semaine dernière. Faut-il cette fois blâmer la relâche scolaire pour cette demande accrue de gazoline?

Découvrez en direct le prix de l’essence près de chez-vous

SUR LE NOUVEAU SITE WEB DU SOLEIL DE LA FLORIDE

LeSoleildelaFloride.com

 

 

Le comté de Broward hué pour son recyclage

Dans le but de diminuer l’enfouissement des déchets, la campagne de récupération en Floride vise à recycler 75 % des vidanges d’ici 2020. Honteusement, le comté de Broward, qui affichait 60 % de recyclage en 2012, a enregistré en 2016, que 48 % de matières recyclées. Les chiffres de 2017 ne sont pas encore disponibles et on craint le pire!

Un rapport du « Florida Department of Environmental Protection » déclarait en décembre dernier que l’État n’atteindra jamais le but visé pour 2020 s’il n’apporte pas de sérieux changements à sa façon de faire.

 

 

Les marées rouges menacent

La prolifération anormale d’algues de type Karenia brevis est en train de se développer dans les Florida Keys. Communément appelée « marée rouge » par les scientifiques, ces algues se propagent rarement dans les eaux au large des Florida Keys. Mais déjà, les pêcheurs ont rapporté plusieurs poissons morts dans le secteur.

Les biologistes observent aussi des niveaux d’algues dans l’Indian River Lagoon, car il y a deux ans, l’éclosion massive d’une marée rouge a mené aux pires empoisonnements de poissons jamais enregistrés. Ils craignent que le problème ne s’aggrave à mesure que la température augmente. Lorsque ces algues poussent à des concentrations élevées dans l’eau, elles éliminent l’oxygène utilisé par les poissons, les lamantins et d’autres créatures. Elles peuvent causer des problèmes respiratoires et rendre les fruits de mer dangereux à la consommation.

Les chercheurs de la Commission de la conservation de la faune et de la flore de la Floride traquent méticuleusement ces marées rouges qui prolifèrent habituellement dans le golfe du Mexique. L’algue en question produit une toxine qui peut tuer les animaux marins et risque d’affecter les humains. En outre, c’est une efflorescence exagérée d’algues nuisibles que l’on appelle aussi HAB : « Harmful Algea Bloom ».

L’algue qui constitue la marée rouge a été repérée il y a plusieurs mois dans le Sud-ouest de la Floride, au nord du comté de Monroe. Le 19 février, des niveaux élevés près de Sandy Key, à l’extrémité ouest de la baie Florida, ont été signalés.

 

 

Le ministre Marc Garneau visite la Floride

Marc Garneau, ministre canadien des Transports, était brièvement de passage en Floride la semaine dernière afin de promouvoir les relations commerciales entre le Canada et les États-Unis. Il a d’abord rencontré le secrétaire du Commerce américain, Wilbur Ross, à Cape Canaveral, lors du lancement d’un satellite muni de technologies nouvelles et très sensibles.

« Le Canada est un immense pays vide, la surveillance et la sécurité des frontières pose toujours un défi, » raconte le ministre.

Accompagné de madame Susan Harper, Consule générale du Canada à Miami, monsieur Garneau mentionne que les questions de l’ALENA étaient aussi à l’ordre du jour. Le sujet, à la fois chaud et frileux, est d’une importance cruciale pour l’économie des deux pays. Monsieur Garneau rappelle qu’à chaque jour, plus de 30 000 camions chargés de produits divers traversent les frontières dans les deux sens, 5 000 wagons de train, 400 000 personnes et que 1,7 milliard de dollars US sont transigés. De plus, il faut réaliser que 3,6 millions de Canadiens ont visité les États-Unis en 2016 et ont dépensé plus de cinq milliards de dollars. Nulle part ailleurs sur la planète, les échanges commerciaux entre deux pays sont aussi prospères.

Le ministre Garneau avoue au Soleil de la Floride, que c’était sa première visite à Cape Canaveral depuis les 15 dernières années et que l’astronaute en lui a vite refait surface!

Il avait effectué son premier voyage dans l’espace en 1984. On se souvient de la fierté ressentie lorsqu’un des nôtres avait manipulé avec précision le « Bras canadien » attaché à la station spatiale.