Info express

Info express


Par Denise Dumont

Prix à la pompe

Au 17 décembre, la moyenne nationale du prix de l’essence a encore baissé. L’American Automobile Association (AAA) indique 2,373 $ pour le gallon de régulier, soit cinq cents de moins que la semaine dernière et six cents de moins que l’an dernier à pareille date.

En Floride, la moyenne est à 2,288 $, soit un sou de plus que la semaine dernière. À Palm Beach, elle se situe à  2,451 $, à Fort Lauderdale elle est à 2,370 $, tandis que Miami  affiche la plus haute moyenne à 2,467 $.

Le Costco à Davie vous invite à faire le plein pour 2,15  $ le régulier et pour 2,59 $ le gallon de premium.

Pour trouver l’essence la plus abordable près de chez-vous, visitez le site www.LeSoleildelaFloride.com et tapez le nom de la ville pour obtenir la liste des stations d’essences, le prix, l’adresse et la proximité de votre emplacement.

 

Autre accident en mer

Un homme de 26 ans était en croisière à bord du Carnival Victory lorsqu’il est tombé à la mer le vendredi 14 décembre dernier. Les circonstances de l’accident sont inconnues et la tragédie est survenue à environ 35 miles d’Islamorada dans les Florida Keys. Le navire rentrait au port de Miami après une croisière de quatre jours dans les Caraïbes.

Recherché par la Garde-côtière américaine, son corps n’avait pas encore été récupéré au moment d’écrire ces lignes.

Le Carnival Victory a repris sa route normale vers Miami dès l’arrivée de l’hélicoptère, du navire et de l’avion de la Garde côtière, environ 30 minutes après avoir donné l’alerte.

Cet incident marque le troisième du genre depuis les 30 derniers jours.  Il y a moins d’une semaine, une dame de 70 ans, originaire de la Hollande, est tombée à la mer alors qu’elle voyageait sur le MSC Preziosa; elle n’a pas été retrouvée. Le 22 novembre, un membre d’équipage du Royal Caribbean, âgé de 27 ans, a disparu du navire et n’a jamais été retrouvé. Les autorités ont usé de discrétion au sujet des disparitions jusqu’à ce que les navires atteignent le port.

 

Les requins blancs de retour

En 2013, une femelle requin blanc a été taguée au large de Cape Cod, dans le Massachusetts. Elle avait été baptisée Katharine en l’honneur de la poète et activiste Katharine Lee Bates, connue pour avoir écrit les mots de la chanson classique « America the Beautiful ».

Depuis, Katharine possède un acompte twitter et elle est suivie par plus de 57 000 abonnés. Le 28 novembre, ses amis chercheurs de @Shark_Katharine ont tweeté qu’elle était entrée dans les eaux chaudes du Sunshine state, tout comme de nombreux Snowbirds. Katharine fait 14 pieds deux pouces et pèse 2 300 livres… une beauté !

Son attirance vers la chaleur est partagée par ses compagnons requins. Nova, un grand requin blanc de plus de 11 pieds et 1 186 livres, a communiqué des pings annonçant jeudi soir dernier qu’il était dans le golfe du Mexique au large des Florida Keys.

Nova avait été identifié en septembre dans les eaux près de la Nouvelle-Écosse.

Puis, il y a Jefferson, un requin mesurant 12 pieds et demi, identifié pour la première fois en septembre en Nouvelle-Écosse. Jefferson a laissé entendre des pings dans la nuit du 1er décembre au large de la côte entre Jacksonville et Daytona Beach.

Majestueux et à la tête des prédateurs de la chaîne alimentaire aquatique, leur disparition serait catastrophique.

 

Trafic aérien NextGen

La Federal Aviation Administration (FAA) travaille diligemment sur le programme NextGen. Il est caractérisé par l’agence comme une transformation technologique des procédures de contrôle du trafic aérien aux États-Unis.  NextGen utilise la navigation par satellite au lieu des anciens radars et implique la modification des trajectoires de vol pour les rendre plus sûres et plus économe en carburant.

Le projet va bon train sauf que des difficultés juridiques ont été rencontrées dans les États de la Californie, l’Arizona et le Maryland. Les plaintes au niveau du bruit ont augmenté dans les communautés situées à proximité des aéroports des régions métropolitaines où le programme a été mis en œuvre.

L’agence fédérale a annoncé que l’implantation de NextGen économiserait 15,5 millions de dollars de carburant et 46 100 tonnes de carbone par an. Des itinéraires plus directs permettront aux passagers de gagner du temps.