Info Express

Info Express


Par Denise Dumont

Prix à la pompe
La récente croissance de production de pétrole brut domestique a contribué à faire augmenter les stocks de 12 millions de barils par jour la semaine dernière. Le stock total emmagasiné, plus important que prévu, a envoyé les prix du brut à la baisse immédiatement après la publication des données, mais les consommateurs n’en bénéficient pas encore.
L’American Automobile Association (AAA) affiche en ce lundi 25 février, une faible hausse de la moyenne nationale à 2,395 $ pour le gallon de régulier, malgré la production accrue. En Floride, la moyenne augmente d’un cent à 2,341 $ alors que l’an dernier à pareille date, elle était à 2,552 $.
Le secteur Palm Beach – Boynton Beach affiche une moyenne de 2,456 $ du gallon de régulier, Fort Lauderdale 2,376 $ et Miami 2,394 $
Au Costco à Davie, vous payez 2,20 $ pour le régulier, onze cents de plus que la semaine dernière, et 2,70 $ pour le gallon de premium, ce qui est inchangé depuis deux semaimes.

Honda Classic, Tiger Woods absent
Le grand événement de golf Honda Classic mettra en vedette les champions Justin Thomas et Brooks Koepka qui sont parmi les quatre meilleurs joueurs au monde, ainsi que d’autres champions dont Rickie Fowler, Padraig Harrington, Adam Scott, Ernie Els, Michael Thompson, Russell Henley, Vijay Singh et Rory Sabbatini. Malheureusement, Tiger Woods, qui reste l’un des joueurs les plus populaires du circuit PGA, ne sera pas de la partie. Mercredi dernier, lors d’une conférence de presse à Mexico, Woods a mentionné comment le calendrier de la PGA était chargé et la difficulté de décider où et quand jouer.
Notons que Tiger Woods a le deuxième plus grand nombre de victoires (80) et de victoires majeures (14) dans l’histoire du circuit, derrière Jack Nicklaus, toujours No 1. Woods a connu sa meilleure performance au Honda Classic en 2012, lorsqu’il a terminé au second rang derrière Rory McIlroy.
Le tournoi se déroule du 26 février au 3 mars au PGA National Resort & Spa – The Champion Course, à Palm Beach Gardens. Pour informations et billets, contactez Canam Golf au 954-642-7494.

Boom économique
L’industrie spatiale est en plein essor en Floride et le gouverneur Ron DeSantis a demandé au président Trump d’y créer le quartier général de la sixième branche des forces armées : l’US Space Force ou les forces spatiales américaines.

Le gouverneur De Santis réitère que les entreprises privées, susceptibles de fournir des services de défense pour la force spatiale, sont déjà en place près de Cape Canaveral. « La croissance de l’industrie commerciale dans l’espace fournira des emplois à près de 100 000 Floridiens dans plus de 470 entreprises aérospatiales et aéronautiques », souligne-t-il. L’US Space Force répondra en partie aux tentatives de la Chine et de la Russie de pirater et de perturber les satellites américains et elle supervisera toutes les activités militaires dans l’espace.

En 2011, l’ancien gouverneur Rick Scott avait poussé à la privatisation de l’industrie à la suite de la fin du programme de la navette spatiale, si emblématique pour la NASA. La perte de près de plus de 10 000 emplois s’en était suivie et ce, en Floride seulement. Les années suivantes, des dizaines de projets privés ont été annoncés sur la Space Coast.
Le jeudi 21 février dernier, un vaisseau spatial israélien a décollé de Cape Canaveral en route vers la Lune. Le gouverneur DeSantis a ensuite annoncé que Firefly Aerospace, une autre société spatiale privée, s’établirait bientôt à Cape Canaveral, pour créer une installation de 52 millions de dollars et près de 200 000 emplois.
Au Cecil Spaceport de Jacksonville, des responsables s’affairent depuis 2010 à préparer les lancements de voyages commerciaux dans l’espace. Selon Todd Lindner, qui gère le Spaceport, Cecil verra son premier lancement avant la fin de l’année et deux autres en début de 2020. « La Floride voit actuellement un lancement par semaine et l’industrie grandit à pas de géant », dit monsieur Lindner.
En plus d’être le futur centre névralgique de la Space Force, la Floride pourrait bientôt voir ses premiers touristes se déplacer dans l’espace.

Nouveau musée à Key West
La Société d’art et d’histoire de Key West entretient déjà certains des bâtiments historiques les plus importants de l’île, comme le fameux phare et la douane. Et bientôt, l’ancienne centrale électrique, négligée pendant des décennies, aura une nouvelle vocation.

Effectivement, la Société y prévoit un musée interactif, un restaurant, une microbrasserie, une galerie d’art visuel et cette salle servira également de salle de conférence à usage mixte pour la communauté. Le nouveau musée se concentrera sur les industries historiques de l’île, avant le tourisme. La fabrication de cigares en fera certainement partie. Aussi, la Société se penchera sur l’histoire de la centrale électrique et des générateurs qui y sont logés car ils sont, paraît-il, assez uniques. Un rapport sur l’état actuel du bâtiment estime qu’il en coûterait 3,7 millions de dollars pour stabiliser la structure et la création du musée et d’autres utilisations de la propriété pourraient coûter un total de 10 millions de dollars.