Info Express 7 DECEMBRE 2017


Par Le soleil de la Floride

Prix de l’essence 

Au 4 décembre, la moyenne nationale du prix du gallon de régulier est 2,476 $, alors qu’en Floride elle affiche 2,436 $, en baisse de quelques cents par rapport à la semaine dernière. 

Dans la région de Fort Lauderdale, la moyenne actuelle est à 2,489 $ du gallon. Dans Miami, le prix tourne autour de 2,544 $ et dans West Palm Beach- Boca Raton : 2,555 $.Chez Costco à Davie, dans le comté de Broward, vous pouvez faire le plein à 2,29 $ du gallon de régulier, un peu moins que la semaine dernière.

4 décembre: Retour des parcomètres au centre-ville d’Hollywood

Dans le comté de Broward, depuis les dernières semaines, environ Le stationnement payant dans les rues du centre-ville de Hollywood est de nouveau en vigueur depuis le lundi 4 décembre 2017. 

L’effort vise à augmenter la disponibilité des espaces pour les clients, au bénéfice des marchands. Des frais de stationnement, fixés à 1,50 $ l’heure incluant les frais du « Pay-by-phone », sont maintenant en vigueur pour plus de 500 espaces au centre-ville et ses environs.  Le cout pour garer sa voiture dans les deux garages publics, restera à 1,00 $ l’heure pour accommoder ceux qui ont besoin à plus long terme. Ces aires de stationnement à étages sont les suivantes : le Radius Garage, situé au 251 N 19th Avenue et le Van Buren Garage au 251 S 20th Avenue. Les parcomètres sont en fonction 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. La première contravention est 25 $.

 

Un nouveau sentier relie les Everglades à l’océan

Quatorze ans après l’approbation du plan, le comté de Broward possède un sentier de randonnée pédestre et cycliste qui commence aux Everglades et se termine à l’océan. Le sentier du Cypress Creek Greenway, d’une valeur de 6,8 millions de dollars, débute à l’extrémité ouest du boulevard Atlantic et de l’autoroute Sawgrass Expressway, pour se rendre à l’extrème est. Il a été achevé l’an dernier.

 

American Airlines en plein nuage

Des milliers de voyageurs et touristes pourraient bien rester sur les quais des aéroports, dont ceux de la Floride. American Airlines est dans un sérieux embarras en raison d’une panne électronique, qui a empêché la remise des  horaires à des centaines de pilotes ou membres d’équipage, pour le mois de décembre.  La compagnie reconnait également que trop de congés ont été accordés à un trop grand nombre de pilotes. Plus de 15 000 vols, dont un nombre incalculable en partance de l’important aéroport de Miami, pourraient être incapables de décoller en décembre. Un porte-parole d’American Airlines a indiqué que le transporteur n’était pas en mesure de préciser exactement le nombre de vols qui sont affectés par cette faille. Pour pallier tant bien que mal à cet énorme problème la compagnie fait appel à des pilotes de réserve et à des pilotes de l’entreprise qui devront faire des heures supplémentaires. La période des Fêtes amène un énorme achalandage ce qui complique davantage la situation précaire dans laquelle se trouve American Airlines. Selon un sondage fait auprès de 1 300 voyageurs, 46% prévoyaient prendre l’avion au cours de la période des Fêtes, le taux le plus élevé depuis 2013. Le transporteur fait savoir qu’il prend tous les moyens pour rétablir la situation mais qu’il ne peut assurer tous ses clients que les choses se dérouleront tel que prévu lorsqu’ils ont fait leur réservation.

 

Nouveaux réacteurs nucléaires?

Il faut savoir qu’à la suite de l’ouragan Irma, FPL avait fermé l’un des deux réacteurs nucléaires.  Les autres plans d’électricité dans la région, générés par gaz naturel, servaient de relève. Le New York Times avait observé la vulnérabilité de la station de Turkey Point à la menace d’une fusion nucléaire provoquée par un ouragan, comme la tragédie de la station Fukushima au Japon, à la suite d’un tsunami. Construite au début des années 1970, l’usine vieillissante dépend des systèmes de sauvegarde, aussi très âgés, pour éviter une fusion nucléaire. Bien que les réacteurs principaux de Turkey Point soient à 20 pieds au-dessus du niveau de la mer, les générateurs diesel de secours de l’usine, qui gardent l’eau de refroidissement dans les réacteurs en panne, sont moins élevés et moins bien isolés. Plus de huit ans après la demande présentée par Florida Power & Light (FPL) pour construire deux nouveaux réacteurs nucléaires à Turkey Point, deux milles à l’est de la ville d’Homestead, la Commission de réglementation nucléaire des États-Unis a fixé une audience finale sur la proposition pour le 12 décembre. Les deux nouveaux réacteurs risquent de couter jusqu’à 21,8 milliards de dollars. Ils pourraient ne jamais être construits, et s’ils le sont, ce ne sera pas avant 2031.