Info Express JUILLET 2018


Par Denise Dumont

Fermeture du Seminole Park

Le lundi 11 juin, les locataires et employés du Seminole Park, situé au 3301 N State Rd 7 à Hollywood, ont été avisés que l’établissement fermait ses portes le 31 décembre prochain.

Les maisons mobiles et VR doivent libérer l’emplacement pour cette date puisque les membres de la tribu désirent occuper leur espace dès le premier janvier 2019. Une compensation allant de 1 375 $ à 3 750 $ est allouée à chaque locataire pour la relocalisation de sa propriété. Une prime supplémentaire est offerte à ceux qui auront libéré les lieux avant la date limite. Notons que les primes offertes sont « de bonne foi » puisque les lois sur la protection des locataires, en vigueur dans l’État, ne s’appliquent pas à la tribu.

Si cela semble être du « déjà vu », c’est que les Seminoles ont procédé à la fermeture d’un autre parc il y a quelques années, laissant plusieurs Québécois sans options véritables pour aménager ailleurs.

Au sud de l’État, la tribu Seminole est composée d’un peu plus de 2 500 membres qui reçoivent une somme annuelle de 350 000 $ par famille, si elle habite sur la réserve de Clewiston, au centre des Everglades, ou sur celle située à Hollywood.   Peu d’entre eux manifestent le désir de vivre à Clewiston.

C’est pourquoi les membres réclament leur espace pour y installer leur demeure.

 

 

 

Voilier échoué enfin retiré de la plage d’Hollywood

Une épave de 32 pieds, devenue la nouvelle attraction touristique de la plage d’Hollywood depuis la fin mai, a été retirée du site aux frais des contribuables.

Chad Lisi, instructeur professionnel de plongée sous-marine de Fort Lauderdale, avait été engagé pour un travail de quelques mois à Key West. Afin de pouvoir habiter dans les Keys à petit prix, il avait acheté un vieux voilier pour la somme de 1 500 $ afin de s’en servir comme appartement flottant.

Le mât de l’antiquité ne pouvait plus soutenir de voile et un moteur de maigre puissance devait suffire à mener l’embarcation jusqu’à Key West.

En route, des vents puissants ont rapidement contré la force du moteur, rendant le voilier à la merci de la tempête. Monsieur Lisi a jeté l’ancre pour se rendre à la nage vers la grève, environ un demi-mile plus loin. Puis, la corde d’ancrage a cédé.

Quelques semaines plus tard, le voilier s’est retrouvé sur la plage d’Hollywood, vis-à-vis la rue Harding. Incapable de défrayer le coût pour déloger l’épave, Chad Lisi a, par défaut, rendu son bien à la ville d’Hollywood qui a déboursé  10 000$ pour qu’une grue en dispose.

 

 

Le Margaritaville est vendu

 

L’hôtel, qui a changé à jamais le Broadwalk d’Hollywood Beach, a été vendu pour 126,5 millions de dollars en avril dernier.

KSL Capital Partners, un investisseur en voyages et en loisirs, a financé l’opération avec une hypothèque de 123,5 millions de dollars afin de couvrir les 97,93 millions de dollars pour l’achat de l’hôtel et le bail foncier de 28,59 millions de dollars.

Dans deux transactions conclues en avril dernier, l’acte de vente du complexe de 349 chambres, a procuré une jolie somme de plusieurs millions de dollars en profit au développeur Lon Tabatchnick. Le Margaritaville a ouvert ses portes en 2015, contribuant ainsi à la transformation d’une partie de la plage d’Hollywood autrefois connue pour ses petits hôtels indépendants.

Pour l’entreprise d’investissement privée KSL, Margaritaville est le seul investissement actuel au sud de la Floride. La société, basée à Denver, a investi dans des stations de ski à travers le pays, et possède le St. Regis Aspen Resort au Colorado et le JW Marriott Essex House à New York.

Davidson Hotels & Resorts, qui gère quatre stations balnéaires en Floride, sera le nouveau gérant de la propriété Margaritaville.

 

 

Faits saillants de la population des sans-abri

 

Plus de 430 communautés à travers le pays participent au programme «  Point In Time Count » qui vise à quantifier l’itinérance au pays.

En 2018, les résultats de ce sondage annuel indiquent une diminution de la population de sans-abri dans les refuges et les rues du comté de Broward.

Précisément,  2 318 sans-abri ont été enregistrés, représentant une baisse de 5,4 % par rapport aux 2 450 recensés en 2017. Le nombre de personnes vivant dans les rues est passé de 957 à 869, tandis que les refuges abritent 1 449 personnes au lieu de 1 493 en 2017.

Le comté de Palm Beach démontre une baisse significative de 18,6 % des itinérants par rapport à l’an dernier, passant de 1607 à 1308 individus. Miami-Dade suit la tendance, passant de 3 847 à 3 526 sans-abri, en baisse de 8,3 %.

Au moment de publier l’étude, la population d’itinérants comprenait 1 588 hommes, 718 femmes et 12 personnes transgenres. Ceux avec problèmes de toxicomanie sont passés de 510 à 441, tandis que ceux qui ont été victimes de violence conjugale sont passés de 241 à 171.

 

 

 

Christian Faucher de retour à Énergie 98.9 pour l’été

Christian Faucher, notre ami Chef d’antenne à TéléFloride, reprend le micro à Énergie 98.9 à Québec, pour l’été!  C’est là qu’il était tombé en AMOUR avec le métier, il y a 23 ans.

Christian prépare en plus, la quatrième saison de TéléFloride.