L’art de donner le vin en cadeau

L’art de donner le vin en cadeau


Par Jessica Harnois

L’agenda de décembre ne compte plus que quelques cases vides. En ce début de décembre, les invitations à souper fusent de partout et vous avez déjà la broue dans le toupet. Se reposer dans le temps des Fêtes? Quelle drôle d’idée!

Idéalement, un invité qui souhaite se faire inviter de nouveau apportera un petit présent à l’hôtesse en guise de remerciement pour la préparation du joyeux festin. Que ce soit des biscuits maison, des chocolats ou du vin, tous les bons coups sont permis! S’il s’avère que votre hôte est un amateur de vin, dites-vous que le chemin le plus court est parfois le plus sûr.

Même si à votre sens, sa cave dispose de plus de bouteilles que ce qu’un homme sensé peut boire dans une vie, ses yeux brilleront quand même d’émerveillement devant une belle bouteille. Choisissez une bouteille que vous aimez, mais pas trop. À moins que votre hôte ne vous ait demandé d’apporter du vin, rien ne l’oblige à ouvrir votre offrande. La raison est simple : il a probablement déjà prévu ses accords vins et mets. Il la savourera donc en une autre occasion. Évitez de rester sur votre soif en prévoyant une deuxième bouteille pour vous!

Si au contraire, il vous a demandé d’apporter un vin, pensez dans ce cas à vous renseigner sur la nature du repas. Tandis que les autres convives amèneront probablement une bouteille pour le plat principal, soyez original en apportant l’apéro, des bulles ou un vin de dessert.

L’amateur de vin est curieux de nature et a une grande soif de connaissances. Offrez-lui le vin en lecture avec l’un des tous nouveaux guides, sortis sur les tablettes. Votre ami ne jure que par le champagne? Champagne : guide et révélations de Guénaël Revel répondra à toutes ses questions en plus de fournir un guide de tous les champagnes disponibles en continu en la SAQ, commentés et notés. Quant à lui, l’œnophile appréciera la richesse d’information du Guide du vin Phaneuf 2017 de Nadia Fournier. Plus de 1 000 vins y sont commentés, des cartes des régions vinicoles du monde, un tableau des millésimes et j’en passe. Un must pour l’ami qui a une cave bien garnie!

L’amateur qui souhaite se faire plaisir sans avoir à se serrer la ceinture appréciera les suggestions raisonnables et accessibles du Lapeyrie 2017. Philippe Lapeyrie y suggère ses coups de cœur, le tout sur un ton plus que sympathique! Enfin, les épicuriens qui ne se prennent pas au sérieux apprécieront l’humour et le style décontracté des Méchants Raisins, les chroniqueurs vin du Journal de Montréal (Patrick Désy, Mathieu Turbide, Élyse Lambert et Claude Langlois). Le Guide les Méchants Raisins 2017 saura détendre l’atmosphère avec des listes de suggestions aussi cocasses que « Cinq vins pour les virées à la pêche »! Simple et efficace…

Bonnes emplettes et joyeux party des Fêtes!

Jessica Harnois
Sommelière-Animatrice
www.jessicaharnois.com
www.savori.ca

Save