La cyber sécurité entre bonnes mains !

La cyber sécurité entre bonnes mains !


Par Denise Dumont

Stephen Lacroix, Québécois d’origine, est Brigadier général du Canada et il est en charge d’observer les problèmes de sécurité et de défense de l’hémisphère au complet ! Il occupe depuis deux ans, le poste de Directeur général du secrétariat de l’Organisation Inter-American Defense Board (IADB).

Grâce à Susan Harper, Consule générale du Canada à Miami, et à la relation que certains membres du consulat ont avec des pairs américains, le Brigadier général Lacroix vient de temps à autres à Miami visiter South Com, un des commandements américains de sécurité et de défense.

Toutefois, le 11 juin dernier il était dans la région avec l’intention de faire affaires avec un département autre que celui de la Défense américaine.

Partenariat important
« Nous (IADB) avons signé un protocole d’entente avec la Florida International University (FIU) », raconte le Brigadier général Lacroix. « C’est en fait un accord de deux ans permettant d’étudier et de comparer les défis qui se posent en Amérique latine et dans les Caraïbes en termes de situations politiques, géographiques, climatiques, de désastres naturels et menaces de sécurité et cyber sécurité, etc. Le partenariat avec FIU sert aussi à pallier au manque de ressources de l’Organisation. »

Les valeurs ajoutées à ce partenariat feront profiter, aux 28 pays membres de l’IADB, de l’expertise de FIU en cyber sécurité et en protection d’infrastructure, critique pour les pays de la région.

Le Canada, rôle crucial au
sein de l’IADB

L’IADB a été fondée en 1942 et le Canada est devenu membre depuis 2002 seulement. Le pays est maintenant considéré un allié-clé et un partenaire sur lequel on peut se fier, selon le Brigadier général Lacroix.

Le Canada est le deuxième investisseur le plus important dans l’Organisation, après les États-Unis, et il entend bien recevoir un retour sur son investissement.
Le 18 juin, le Brigadier général Lacroix a quitté Washington pour prendre le commandement de la 3ième division canadienne de sécurité. Il est maintenant basé à Edmonton. « La zone de responsabilité est énorme, elle part de Thunder Bay à Victoria, jusqu’au Pôle Nord » raconte monsieur Lacroix.

Originaire de Thedford Mines, Stephen Lacroix a grandi au Mexique, en Colombie, au Chili, Pérou et Salvador. À l’âge de 15 ans, il est déménagé à Sept-Îles, où le choc culturel et climatique l’a bien préparé pour son nouveau mandat !
Il se dit heureux de retourner au Canada après deux ans de navigation dans les eaux diplomatiques et politiques de Washington.

Pour en connaître davantage sur l’Organisation internationale IADB, visitez www.wikipedia.org/wiki/Inter-American_Defense_Board