La fièvre du CH


Par Le soleil de la Floride

Canadien un jour!
Canadien toujours!

Bon an, mal an, lorsque le Canadien de Montréal dépose ses valises dans la Sunshine State, c’est l’euphorie pour des milliers d’amateurs de hockey.

Les Bissonnette n’allaient pas rater ce rendez-vous Canadiens-Panthers, pour tout l’or au monde ! Ce sont Jean-Philippe Bissonnette, leurs enfants Charles, Sarah, Thomas ainsi que Sylvia Martha.

Lors de la récente visite du CH contre les Panthers, l’animatrice juchée sur l’estrade extérieure du BB & T Center a questionné les amateurs à savoir s’il y avait des partisans des Panthers de la Floride dans la foule. Hélas, peu de gens ont répondu à l’appel.

À la même question mais cette fois, avec le Canadien, les cris et les hurlements spontanés se sont probablement fait entendre jusqu’au Sawgrass Mills Mall !

Nous avons rencontré quelques fans qui ne jurent que par leurs idoles sur patins. Qu’ils soient citoyens de la Floride ou de partout à travers le Canada, les amateurs québécois d’origine arborent fièrement le chandail bleu-blanc-rouge du CH. Deux questions leur ont été posées à savoir si le Canadien était sur la bonne voie, en prévision des séries éliminatoires, et quels étaient leurs joueurs préférés. Nous nous sommes limités à six groupes de personnes.

Oui, aux séries
À la première question, quatre des six groupes étaient convaincus que le Canadien participerait aux séries de fin de saison. Un groupe n’y croyait pas et le dernier quatuor voguait dans l’incertitude. Règle générale, tous sont d’avis que le Canadien performe mieux que l’an passé à pareille date en raison de l’ardeur accrue de l’équipe. Somme toute, l’optimisme règne.

Toutefois, les fins connaisseurs reconnaissent d’emblée que le CH n’a pas encore trouvé la perle rare, un joueur de centre, capable de multiplier les rondelles dans le fond des filets.
Parmi les joueurs les plus appréciés pour leurs rendements, les noms de Carey Price, Max Dumbi, Brendan Gallagher, Tomas Tatar et Shea Weber sont pointés, sans oublier le Québécois Jonathan Drouin.