La fin de Shaw ? oui et non…


Par Le soleil de la Floride

Les centaines de milliers de Québécois, qui passent leur hiver en Floride, vivent une véritable commotion depuis qu’une information a indiqué que les services de télédiffusion du serveur Shaw Direct seront abandonnés dans l’État du Sud.

Cette décision couperait définitivement le seul lien média télévisé en direct existant entre le Québec et ses habitants qui viennent passer du temps en Floride.

On sait que depuis plusieurs années maintenant, aucun journal québécois ne franchit la frontière floridienne.

Fini les téléromans, fini les informations, fini les matchs du Canadien, en un mot fini les soirées à la télévision pour les francophones qui ne s’adonnent aux postes américains.

Mais….il semble que rien ne soit coulé dans le ciment en ce qui concerne cette décision de Shaw Direct de mettre fin à ses diffusions, pas tout à fait légales.

Les responsables du diffuseur sont peu enclins à fournir des informations et les versions sont parfois contradictoires.

Un porte-parole de Shaw a confirmé qu’aucune décision définitive n’a encore été adoptée. Il a même avancé qu’il faudrait attendre au mois d’août 2019 pour être finalement fixé sur l’avenir de ce diffuseur en Floride tandis qu’une employée anonyme a été plutôt catégorique en confirmant que les activités de l’entreprise sur le territoire voisin prendront fin d’ici peu.

Une autre voix indique que le service serait maintenu jusqu’au 1er janvier 2019.

On sait que Shaw Direct évitait de discuter ouvertement avec ses clients de son service dispensé en Floride parce qu’il contrevient à la loi américaine qui interdit à tout diffuseur canadien d’importer aux États-Unis ses services de télévision à moins de payer les frais associés.

Ce qui est à l’origine de cette décision de Shaw Direct de mettre un terme à sa présence sur le territoire floridien.

Différents services internet IPTV (Internet Protocol Television) sont offerts pour pallier à cette défection mais pour le commun des mortels pas très techno, il s’agit de systèmes différents et incomplets lesquels ne s’apparentent pas nécessairement à la télévision conventionnelle.

Le manque de transparence de Shaw Direct dans cette situation se traduit par à un manque de respect à l’endroit de sa clientèle.

L’absence d’une annonce officielle porte à s’interroger s’il s’agit vraiment de la fin des émissions.