Le BB&T Center pourrait s’entourer…


Par Denise Dumont

Le comté de Broward est en train de ruminer sur la vocation de l’énorme terrain asphalté qui entoure l’aréna où se tiennent les joutes à domicile de l’équipe des Florida Panthers (LNH). L’idée est axée sur la possibilité d’y développer une destination emblématique et dynamique.

 

D’où cette idée?

Depuis belle lurette, la superficie du terrain entourant le BB&T Center, aussi l’hôte de divers spectacles d’artistes internationaux, était sous le contrôle de l’organisation des Panthers. Mais en Décembre 2015, lorsque les commissaires du comté ont convenu d’ouvrir le coffre de l’aide publique pour donner à l’équipe de hockey un autre 86 millions de dollars et perpétuer leur existence en Floride, les Panthers ont renoncé à l’utilisation de cet immense espace.

Maintenant, le comté envisage de transformer ce terrain dormant en utilisation mixte, faisant place à des restaurants populaires et boutiques uniques.

 

Le potentiel

Il y a plus d’un an, les commissaires du comté de Broward ont voté à l’unanimité pour embaucher la firme « Urban Land Institute », une société à but non lucratif spécialisée dans l’usage responsable du sol et le maintien durable des communautés. Celle-ci devra aider au comté à réaliser une vision commerciale pour ce lopin « mal exploité ».

 

Selon les commissaires du comté, le potentiel économique et la création d’emplois résultant de l’usage de ce terrain est énorme. Avec les bons magasins, boutiques et restaurants, les clients de l’aréna resteront plus longtemps sur place, et plus important encore, ils y laisseront leur argent! Urban Land Institute s’est donc chargé de la planification stratégique du développement des terrains du BB&T Center. Le but ultime est de garder sur place, la clientèle qui normalement traverse au Sawgrass Mills Mall, cet immense centre d’achat légendaire, encore en expansion.

 

 

Compétition ou clientèle?

Autre fait à considérer: le Metropica, un méga développement à usage multiple avec huit tours d’habitation, un « Central Park », des clubs de piscines privés et une infrastructure pour le transport local, qui est déjà en construction.

Cette mini-ville est directement située à l’est du BB&T Center, et les commissaires espèrent que les futurs habitants de ce centre urbain pourront aussi profiter de l’aménagement! Selon les spécifications du contrat, il fallait considérer le type d’architecture, la protection de l’environnement, le marché concurrentiel, les types d’utilisations du terrain et prévoir pour l’avenir.

Le comté de Broward aurait déboursé 125 000 $ pour l’expertise de la firme Urban Life Institute. L’opération de l’aréna des Panthers de la Floride aurait payé 15 000 $ et Metropica 5 000 $.

Maintenant que les effets de la récession sont choses du passé, la firme Stiles, entrepreneur en construction, a soumis devant les commissaires de la ville de Sunrise, un plan de développement pour 32 acres de terrain vacant situé entre West Sunrise Boulevard et Northwest 136th Avenue, au sud du BB&T Center, l’aréna des Panthers de la Floride. Du coup, le zonage devra être modifié de « récréation et bureaux » à « développement planifié de district », qui ouvre la porte pour la construction de tours à appartements de 15 étages maximum, des centres d’affaires, centres commerciaux et des parcs.

 

Nous ne savons pas si les recommandations de la firme « Urban Land Institute » ont été suivies. Les Commissaires de la Ville de Sunrise se rencontrent cette semaine.