Le cancer des routes floridiennes

Le cancer des routes floridiennes


Par Le soleil de la Floride

Plus de 50 000 accidents de la route sont causés chaque année en Floride par les utilisateurs des cellulaires et de texto.

À Miami seulement, ces délinquants provoquent 12,2 accidents par jour alors qu’ils pourraient éviter ces collisions s’ils gardaient les yeux sur la route plutôt que sur leur appareil intelligent.
Selon le Center for Disease Control and Prevention (CDC), neuf personnes perdent la vie chaque jour au pays dans des accidents impliquant des conducteurs distraits par leur cellulaire.

Il ne faut que trois secondes à une vitesse normale sur une autoroute pour franchir la distance d’un terrain de football. Quarante pourcent des accidents de conduite se produisent à cette vitesse par des conducteurs distraits par leur appareil intelligent. Dans le but d’éduquer ces délinquants, Sam Madden, professeur de sciences informatiques, et son collègue Hari Balakrishnan, ont développé un programme que l’on peut télécharger gratuitement sur son appareil intelligent.
Déjà un million d’Américains y ont adhéré.
L’idée de base de cette technologie repose sur la motivation de devenir un conducteur plus consciencieux face à sa propre personne et à celle des autres automobilistes. Cette plateforme appelée DriveWell utilise des capteurs regroupant des informations sur le trajet du conducteur et des obstacles dangereux à franchir. Cette analyse prévient l’automobiliste qu’il devrait éviter d’utiliser son cellulaire.

« Tout le monde croit qu’il est au-dessus de la moyenne en tant que pilote », affirme Sam Madden. « Ils disent je vérifie mon téléphone une seule fois alors que je suis au feu rouge. Mais le cerveau reste engagé et les conducteurs conti-nuent à baisser les yeux alors qu’ils redémarrent ».

Les deux professeurs et scientifiques ont créé leur programme dans le but d’interrompre la communication dans la voiture. Ils se sont associés à des villes comme Boston, Seattle et San Antonio ainsi qu’à des compagnies d’assurance dans le but d’implanter leur plateforme, laquelle permettrait de diminuer le nombre d’accidents causé par les uti-lisateurs de téléphone portable au volant.

Le programme fournit des données à leurs membres sur la vitesse de leur voiture, l’accélération, le freinage et leurs mouvements alors qu’ils utilisent leur portable. Les conducteurs reçoivent ensuite un pointage sur leur façon de conduire. Ils prennent alors conscience de la dangerosité qu’ils représentent sur les routes autant pour eux-mêmes que pour autrui.
Depuis la mise sur pied de ce programme par Sam Madden, des milliers d’automobilistes n’utilisent plus leur cellulaire au volant, mais surtout, n’envoient plus de textos.

Ce programme permet par exemple aux parents de contrôler la façon dont leur adolescent conduit.