Paul Bilodeau, le courtier immobilier – kite-surfer…

Paul Bilodeau, le courtier immobilier – kite-surfer…


Par Le soleil de la Floride

Floridien d’adoption, Paul Bilodeau en a sillonné des sentiers avant d’élire domicile à Fort Lauderdale! Courtier en immobilier associé à la maison By the Sea Realty Inc, monsieur Bilodeau a pris le temps de bavarder avec Le Soleil de la Floride afin de partager son parcours de vie et quelques-unes de ses passions.

Nous l’avons rencontré à son bureau, agréablement situé à proximité de la route A1A sur le boulevard Commercial à Laurderdale-by-the-Sea.

Avant d’installer ses pénates dans la région, le Sherbrookois d’origine s’était entiché du titre de Globetrotteur… Il avait tout d’abord laissé les Cantons de l’Est pour s’établir brièvement dans la ville de Calgary suivant les Jeux Olympiques de 1986. Son mandat consistait à vendre les installations nécessaires lors des Jeux, mais devenues inutiles après l’événement. Suivant cette liquidation, la porte du Globe s’était simplement ouverte devant lui…

Un parcours intrépide

Atteint du mal de l’aventure, Paul a finalement trouvé un soulagement efficace à cette fièvre montante. Il est parti vivre trois ans dans un vrai petit paradis “down under” : la région du Gold Coast en Australie. Ce secteur est mondialement reconnu pour ses longues plages sablonneuses et surtout, pour le surf et windsurf.

“Vivre sur ce continent m’a permis de voyager partout en Asie et de rencontrer des gens tellement intéressants!” raconte-t-il.

De retour en Amérique, il voyage largement en Europe. En 1994, il migre vers le sud et lance ses pénates en Caroline du Nord. Tout juste avant le tournant du siècle, Paul choisit d’obtenir sa licence de courtier en immobilier et vient s’établir dans la ville de Melbourne en Floride. En 2004, c’est Fort Lauderdale qui l’attire et il décide d’y jeter l’ancre pour de bon.

Aujourd’hui : Le monde de l’immobilier

Si certains croient que le marché de l’immobilier est plutôt tranquille dans la région, détrompez-vous! Ce n’est pas du tout le cas de notre interlocuteur :

“Ma clientèle est internationale et j’avoue qu’en ce moment, je suis occupé plus que jamais! Les inventaires ont augmenté dans la région et les propriétés restent plus longtemps sur le marché, dépassant la marque des trois mois, ce qui signifie que nous revenons vers un marché d’acheteurs. Je travaille avec divers groupes d’investisseurs et ils sont présentement très actifs”.

Il explique aussi que les Canadiens qui achètent en Floride paient habituellement comptant, mais la dévaluation du dollar les incite à procéder autrement.

Au lieu de payer comptant, ils placent leur argent et financent la propriété. Ils travaillent alors avec les banques à la gestion alternative du dollar afin d’en décorréler les performances pour payer l’hypothèque.

Il affirme aussi que les super “bargains” ça n’existe plus, mais qu’il y a toujours de bonnes affaires à conclure dans le marché immobilier actuel.

Autre passion : le kitesurf

COURTOISIE DE SUSAN GAUTHIER
COURTOISIE DE SUSAN GAUTHIER

“J’ai toujours été attiré par l’eau et je me souviens quand j’étais enfant, on avait fait un voyage en Floride. J’avais alors déclaré à mon père qu’un jour, j’aurais une maison avec des palmiers!” Il a tenu sa promesse! Mais il ne savait toutefois pas à l’époque, qu’il développerait un tel enthousiasme pour le kitesurf.

Ce sport de glisse consiste à voguer sur une planche de surf modifiée et tractée par un cerf-volant (kite en anglais), lui aussi, spécialement adapté et accroché au harnais que porte l’adepte.

Si ça vous semble compliqué et téméraire, ce sport est définitivement une passion que Paul cultive et nous auront surement la chance d’en reparler…

Pour vos besoins immobiliers, les coordonnées de Paul Bilodeau sont en page … de ce journal.