Rencontre avec Vincent. Air Canada…. On y va!

Rencontre avec Vincent. Air Canada…. On y va!


Par Le soleil de la Floride

Il est de mise pour les grandes corporations d’emprunter diverses stratégies pour solidifier leurs affaires, localement et  globalement. Nous avons eu le plaisir de rencontrer monsieur Vincent Gauthier-Doré, directeur du développement commercial 

Vincent vient tout juste déposer ses pénates à Miami et il n’a pas perdu de temps à s’impliquer au sein de la communauté d’affaires francophone! 

Nous avons fait sa connaissance à la soirée cocktail « Kick-off » de la Chambre de Commerce Québec Floride, le mardi 19 septembre dernier, au restaurant Thursday’s, à Fort Lauderdale.  Puis, nous nous sommes rencontrés aux bureaux du Soleil à Dania Beach.

 

Montréalais d’origine, Vincent œuvre dans le milieu du transport aérien depuis 20 ans. Son parcours au sien de l’industrie l’a mené à vivre à bien des endroits. En aout dernier, attiré par la température chaude de la Floride, il a accepté un poste à Miami après avoir passé neuf années dans la ville des vents : Chicago.

 

En route, via le Canada

Vincent explique que le transporteur aérien canadien a fondé un programme visant à s’approprier une plus grande part du marché international. Pour ce faire, une équipe, affectée au développement des affaires, travaille ici aux États-Unis.

« Depuis 2010, Air Canada a mis en place une stratégie de croissance internationale dans le but de voler sur des destinations telles que l’Asie et L’Amérique du Sud » raconte Vincent. 

Il explique que pour en arriver à ses fins, la compagnie s’approprie une tranche de passagers américains, les amènent à Montréal et/ou Toronto, fait monter à bord les passagers canadiens, puis s’envole bien chargé, vers la destination finale.

 

Ceci n’est qu’un aspect de la stratégie. Le développement de l’exploitation régulière des vols sur les grandes villes américaines dans divers États est aussi important. 

Pas surprenant qu’une équipe de vente de 30 personnes travaille aux États-Unis. Il y a 58 villes américaines desservies par Air Canada et sa filiale Rouge. 

Le centre d’appel siège à Tampa Bay et le seul bureau des ventes ayant pignon sur rue est à Fort Lauderdale.

 

La Floride est assurément un marché attirant pour Air Canada, car autant les touristes que les gens d’affaires y mettent les pieds régulièrement. Fort Lauderdale, Miami, Orlando, Tampa et Jacksonville sont toutes des destinations bien établies et l’ouverture de nouvelles routes est étudiée constamment.  

 

« La masse critique de passagers dicte les nouveautés sur la Floride » indique Vincent. « Par exemple, Sarasota est une des récentes destinations d’Air Canada. Et l’équipe étudie toujours la faisabilité et la rentabilité des vols directs à partir d’ailleurs. »

 

Mais pourquoi Rouge?

On sait que les taxes aéroportuaires et d’amélioration au Canada épaississent grassement la facture du client. 

« Rouge a été conçu pour combattre ces taxes et rendre plus abordable le passage sur les destinations vacances économiques » raconte Vincent. La configuration des avions de Rouge n’a pas de classe affaire, permettant plus de sièges, un service uniforme et moins couteux.  

Quant à Vincent, même si Rouge fait partie de son quotidien, il réserve cette couleur pour le travail. Et rare il doit être rouge de colère!  Son optimisme et son entrain expriment bien sa façon de voir les choses.

 

« Miami est une ville en effervescence et j’ai bien hâte de la découvrir. Je suis heureux de m’intégrer à la communauté d’affaires et je tiens à remercier les Canadiens qui utilisent Air Canada! » 

 

Inutile de dire que les défis et la relocalisation ne lui font pas perdre le sommeil. Heureusement, car depuis son arrivée en Floride, il a déjà vécu des événements pour le moins, exceptionnels.