Susan Harper …aucun lien de parenté avec l’ancien PM!

Susan Harper …aucun lien de parenté avec l’ancien PM!


Par Le soleil de la Floride

La nouvelle Consule générale du Canada à Miami, Madame Susan Harper, a accordé au journal La Soleil de la Floride, son premier entretien médiatique depuis son entrée en fonction le 19 juillet dernier. Elle nous a fait part de l’influence que l’approche du Premier ministre Trudeau, de l’engagement du ministère des Affaires étrangères et celui du Commerce international, ont sur sa mission de Consule générale.

C’est donc au beau milieu d’un tourbillon de réaménagement des bureaux au Consulat général du Canada à Miami que nous avons rencontré Madame Harper, le mardi 9 aout dernier.

Son cheminement

Susan Harper

Conviviale et à l’écoute, Madame Harper est Torontoise d’origine. Bien ferrée dans le domaine du commerce et de l’économie, elle n’a aucun lien de parenté avec l’ancien Premier ministre du même nom!

Susan Harper a joint le Ministère des affaires étrangères en 1983 et a notamment occupé un poste dans le domaine du commerce au Cameroun, suivi du poste de vice-consul de France à Paris puis à Buenos Aire en Argentine. Pour faire suite, elle a été Ambassadrice du Canada en Uruguay.

Plus récemment, elle a servi en tant que ministre de l’Économie à l’ambassade du Canada à Washington pour enfin retourner à Ottawa où elle a été directrice générale de la Règlementation commerciale et des Obstacles techniques, avant d’occuper un poste de directrice générale et haute représentante pour l’Arctique.

En plus de l’anglais, sa langue maternelle, Madame Harper s’exprime parfaitement en français et en espagnol. Avec ses compétences et son expérience, il semblait donc que le poste de Consule générale du Canada à Miami était taillé explicitement pour elle.

« C’est ma sixième affectation, ce qui fera deux dans chaque langue! » reconnait-elle.

« Ici à Miami, c’est comme si on a un pied aux États-Unis et l’autre en Amérique latine. J’ai appris le tango en Argentine, dansé la samba à Rio et maintenant, je vais apprendre à danser la salsa à Miami!» ajoute-t-elle avec humour.

On peut donc dire qu’elle saura parfaitement sur quel pied danser… Littéralement!

Mandat

Suivant l’objectif global du ministère des Affaires étrangères du ministre Dion, et celui du Commerce international de la ministre Freeland, Madame Harper poursuivra la mission d’établir un leadership qui servira les intérêts des Canadiens sur les plans de la sécurité, de l’économie et du commerce en Floride.

« Les États-Unis sont le plus proche allié du Canada et le Canada est le plus important partenaire des États-Unis en matière d’économie et de sécurité aux frontières. Et nous devons absolument renforcer la coopération trilatérale nord-américaine avec les États-Unis et le Mexique » poursuit-elle.

« Ainsi, l’objectif de ma mission est de faciliter l’exportation des biens et produits canadiens, diminuer les obstacles et assurer cette coopération entre les deux pays au point de vue de la sécurité aux douanes. Nous devons aussi implémenter la nouvelle approche et l’engagement du Premier ministre Trudeau et du ministre Dion, sur les changements climatiques et les technologies propres. Ceci est primordial car globalement, le Canada est un important exportateur d’énergie», réitère la Consule.

Partout, on aime les Canadiens

La nouvelle Consule affirme aussi que c’est bon de voir comment les Canadiens sont aimés et considérés ici en Floride. Le fait qu’à chaque année, 4,2 millions de visiteurs canadiens deviennent aussi des ambassadeurs aux É-U, renforce sa fierté de représenter le pays!

Le Consulat est une référence et un soutien pour les entreprises de technologies propres désirant s’établir dans l’État. Très innovateurs, plus de 300 sociétés canadiennes sont établies en Floride et produisent environ 620 000 d’emplois permanents dans l’État, reliés à ces entreprises. Et les domaines sont des plus variés (agricole- pharmaceutique – technologique etc.)

Tel un radar bien pointé sur l’avenir le Consulat général du Canada à Miami est aussi une sentinelle qui veille au-delà de la frontière.

Susan Harper et son équipe poursuivent donc l’élargissement du spectre des opportunités pour les Canadiens, ici en Floride, et vers l’Amérique latine.