Rubio veut l’heure avancée

Rubio veut l’heure avancée


Par Le soleil de la Floride

Lorsque la Floride a avancé l’heure le 10 mars, pour l’un des sénateurs de l’État, Marco Rubio, c’était la dernière fois que l’on
déplaçait les aiguilles ici.

Rubio entend revenir à la charge pour faire adopter une mesure permanente, qui mettrait fin au changement d’heure.

L’année dernière, Rubio a également introduit le Sunchine State Act, qui aurait donné à la Floride l’autorisation de ne plus modifier l’heure sur son territoire, donc d’adopter en permanence l’heure d’été. Le sénateur entend présenter à nouveau une législation fédérale afin que l’heure avancée soit maintenue durant les 12 mois de l’année.

Deux autres États du pays ont obtenu ce privilège, soient Hawaï et l’Arizona.

Marco Rubio voudrait que cette mesure soit adoptée à la grandeur des États-Unis. Il y voit multiples avantages, ce qui explique la raison pour laquelle la législature de Floride a voté massivement en ce sens l’an dernier. Lorsque Rubio avait présenté le même projet, il y a un an, ce dernier n’avait pas franchi le Comité du commerce du Sénat.

Le décalage horaire aurait pour effet de prolonger la clarté du jour en soirée et de retarder la levée du jour. Durant les mois d’hiver, le soleil apparaîtrait vers les sept heures pour décliner après 18h30. La Floride se détacherait donc du calendrier national et profi-terait de la lumière du jour plus longtemps que la majorité des autres États du pays.

Selon une étude du bureau du sénateur, une heure supplémentaire de clarté en fin de journée se traduirait par une diminution importante d’accidents de voiture impliquant des piétons et par une économie d’électricité. Puis une réduction de risque de ma-ladie cardiaque, d’accident vasculaire cérébral et de dépression saisonnière serait possible. Aussi, une telle mesure permettrait moins de vols, moins d’obésité chez les enfants et une meilleure forme physique, toujours selon le rapport du bureau du sénateur.

L’heure d’été est en vigueur depuis la première guerre mondiale. Il y a eu deux périodes d’interruption de l’heure d’été. De 1942 à 1945 en raison de la Seconde guerre mondiale et durant la crise de l’énergie de 1974 à 1975.

La tentative du sénateur rencontre de l’opposition. Certains estiment qu’une telle modification en Floride seulement créerait d’importants problèmes relativement aux autres États du pays. La différence des fuseaux horaires compliquerait certains aspects de la vie quotidienne tels que les itinéraires des vols aériens et des horaires des émissions de télévision. Certains États favorisent le présent système parce qu’ils désirent être au même diapason que les capitales financières et politiques.
Au Canada, seule la Saskatchewan ne modifie pas son heure au cours de l’année.