traitement des eaux usées  un salE boulot !

traitement des eaux usées un salE boulot !


Par Denise Dumont

Au sud de la Floride, la population s’alourdit et les centres de traitement des eaux usées fonctionnent à plein régime. Surtout celui du comté de Miami-Dade qui est en fait, le plus rudimentaire de tous. Les élus ont enfin trouvé la solution pour pallier à la situation.

Grâce à un programme de crédit fédéral pour l’innovation des infrastructures, le comté bénéficie maintenant d’un prêt de 100 millions de dollars à un taux d’intérêt préférentiel. Administré par « l’Environmental Protection Agency » (EPA), cet argent servira à creuser 14 puits d’injection profonde dont trois seront excavés à l’usine de South District, située près de Cutler Bay.

Puits d’Injection profonde
Dans le domaine du traitement des eaux usées, Miami-Dade est la honte de l’État. Il a pris des années à traiter et utiliser les eaux usées traitées sur les parcours de golf et les champs agricoles et ses méthodes de dispersement étaient plutôt discutables.

Bien que Miami-Dade ait déjà injecté une partie de ses déchets sous terre, le procédé a longtemps été appuyé par une pratique des années 1970 qui consistait à déverser les déchets traités en mer. Mais en 2008, alors que la preuve montrait que les eaux usées endommageaient les récifs de corail, les législateurs ont ordonné la fermeture des tuyaux de sortie dans la mer.

Le comté avait alors prévu utiliser une grande partie des eaux pour refroidir les nouveaux réacteurs nucléaires du Florida Power & Light à Turkey Point. Cependant, lorsque ces réacteurs ont été fermés, le comté s’est efforcé de trouver un autre usage pour le liquide imparfait. L’idéal aurait été de le pomper sous terre à l’aide de puits d’injection ou « forage d’injection ». Cette option plus coûteuse faisait partie d’un plan à long terme, mais pour financer le projet, il aurait fallu des obligations à revenus plus élevés.

Enfin le programme de crédit fédéral pour l’innovation des infrastructures vient sauver la situation ! Le prêt récemment accordé permet au comté d’économiser 15 millions de dollars et d’aller de l’avant.

Les trois premiers puits, permettant d’injecter sous pression l’eau traitée en milieu souterrain, seront installés à Cutler Bay, où l’usine existante fonctionne à une capacité proche de 112 millions de gallons par jour. Sept puits d’injection seront ajoutés à l’usine centrale du comté sur Virginia Key et les quatre autres seront creusés à l’usine de North Miami Beach.

Ce système injecte généralement les eaux usées et traitées à environ 3 000 pieds sous terre dans la zone rocheuse, sous les nappes phréatiques qui alimentent la région en eau douce. Afin de préserver les réserves d’eau potable, le comté encourage les gens à réduire l’irrigation et à créer un aménagement paysager plus compatible avec le cycle de saison pluvieuse en Floride.

« Le comté est en train de signer des contrats pour que débutent ces travaux. Aucune date officielle n’a été annoncée, mais on s’attend à ce tout soit terminé d’ici 2025 » a déclaré Douglas Yoder, directeur du département des eaux usées dans Miami-Dade.