Quels vins servir pour le repas de Noël?

Quels vins servir pour le repas de Noël?


Par Jessica Harnois

L’accord vins et mets de Noël, c’est un beau casse-tête. La tourtière, la dinde, le ketchup aux fruits de grand-maman, le ragoût de boulettes, le cipâte, l’assiette de fromages et la bûche de Noël… pas facile de trouver une bouteille qui va s’entendre avec tout ce beau monde-là!

Tout d’abord, oubliez l’idée de l’accord parfait. L’hétérogénéité de l’assiette pousse l’audace un cran trop haut. Ensuite, choisissez un ou des vins polyvalents et passe-partout qui se fondent dans le décor.

Pour ce faire, optez pour des vins blancs aromatiques, généreux et ronds. De préférences avec des arômes comme les fruits exotiques (pas d’agrumes), la vanille, le beurre et le bois. L’acidité ne doit pas être trop vive et on évite l’amertume. Le chardonnay est tout indiqué. Sa texture ronde fera un accord en texture avec la sauce brune et il est assez aromatique pour se tenir bien droit aux côtés de mets goûteux comme la tourtière du Lac-Saint-Jean. En ce sens, les chardonnays de Bourgogne, du Chili et du Sud du Languedoc sont des valeurs sûres. Autrement, le chenin, surtout celui d’Afrique du Sud, bien gras et aromatique, est aussi un excellent choix. Et pourquoi pas, un blanc costaud de la Vallée du Rhône, élaboré avec le cépage marsanne ou roussanne?

Effet d’une bombe assuré!

Quant au vin rouge, on évitera les vins trop charnus aux tannins étoffés. Inutile de s’assécher la bouche, la tourtière le fait déjà assez bien comme ça. Les vins fruités, frais et aux tannins enrobés à fermes, seront d’excellents compagnons autant avec la dinde qu’avec la tourtière mexicaine. Bien sûr, un pinot noir évitera tout faux-pas. Privilégiez les vins qui ont subi un léger passage en barrique de chêne.

Ceux-là ont les arômes un peu grillées et le fruit un peu moins jeune. Un accord aromatique naturel avec tous ces plats qui ont passé un bout de temps, voire quelques heures, dans le four! Des rouges plus joufflus aux arômes de vanille, de pâtisserie et de fruits confiturés comme un merlot de Californie, un primitivo d’Italie ou un portugais à base de touriga nacional, sont aussi des avenues intéressantes.

Au Québec, la coutume veut qu’on serve du porto. Les portos à la robe rouge rubis seront délicieusement bons avec un dessert au chocolat. Quant au tawny (robe orangée) 10, 20, 30 ou 40 ans, chacun accompagnera avec brio un dessert à base de caramel, d’érable ou de fruits secs. Voilà qui sera irrésistible avec un vrai bon gâteau aux fruits de grand-maman!

D’ailleurs, saviez-vous que les vins fortifiés et les gâteaux aux fruits ont beaucoup en commun? Tous deux sont additionnés d’alcool, puis laissés à vieillir pendant une période variable où ils développeront tout leur potentiel. Ce n’est pas pour rien s’ils font si bon ménage!

Bon repas de Noël et joyeuses Fêtes!

Jessica Harnois
Sommelière-Animatrice
www.jessicaharnois.com
www.savori.ca