Le surf en Floride, une activité privilégiée

Le surf en Floride, une activité privilégiée


Par Le soleil de la Floride

De nos jours personne ne semble contester le fait que le « surf » aurait ses origines à Hawaï où les explorateurs européens l’ont observé et décrit depuis la fin des années 1700. La plus ancienne planche de surf connue a été découverte en 1905 dans un tombeau sur la grande île d’Hawaï, tout précisément à Ko’Okena. Les archéologues pensent qu’il s’agirait de la sépulture d’une « cheffesse du nom de Kaneamuna, qui régnait au début des années 1300! Fabriquée dans de l’arbre à pain, cette planche fut retrouvée en parfait état de conservation!

La Floride, ce n’est pas Hawaï, mais…

La grande préoccupation d’un surfeur est de trouver des sites naturels (ou spots ou encore surf breaks) où les conditions sont les meilleures avec de belles grosses vagues. Or ces vagues successives et permanentes sont généralement la conséquence du relief sous-marin qui forme une sorte d’obstacle comme par exemple un récif de corail, des rochers, des hauts-bancs, ce qui provoque la formation de vagues déferlantes sur lesquelles il est possible de glisser avec une planche avant qu’elles ne s’affaissent et disparaissent.

Même si la Floride n’est pas Hawaï, elle offre principalement sur sa côte Atlantique des lieux renommés et fréquentés par les meilleurs surfeurs de la planète comme par exemple pour les plus populaires sur la côte atlantique Daytona Beach, Flagler Beach, Saint- Augustine et Anastasia State Park Jacksonville, Hanna Park, le plus célèbre étant Palm Beach’s Reef Road où de « vraies vagues » peuvent atteindre les 15 pieds de haut, ou encore sur le golfe du Mexique avec Venice Beach, Perdido Key, Pensacola Fort Walton Beach et Panama City Beach.

Cocoa Beach, Kelly Slater et le Ron Jon Surf Shop

Si la Floride offre des dizaines de sites aux passionnés de ce sport, elle est aussi le lieu de résidence d’un des champions les plus fameux de ce sport. On peut penser que tous les surfeurs du monde sont venus passer quelques temps ou espèrent venir un jour à Cocoa Beach et pourquoi-pas croiser Kelly Slater qui a été consacré 11 fois champion du monde et a gagné plus de 50 victoires sur le circuit d’élite!

Outre cette légende vivante, il y a le « Ron Jon Surf Shop », le siège de la plus importante chaine de magasins au monde spécialisée dans la vente de matériel et d’équipements de surf.

Si Cocoa Beach est sans aucun doute la ville balnéaire la plus emblématique du surf américain pour les deux raisons qui viennent d’être citées, c’est aussi un site de surf connu et reconnu où les vagues sont plus accessibles pour les débutants et ceux qui utilisent le longboard. Notons aussi que Cocoa Beach et plus au nord, Canaveral Pier, sont les sites de nombreux concours locaux, dont le Easter Surf Festival et que le secteur de Jetty Park tout proche est un bon endroit quand le vent d’hiver souffle.

Pour plus d’informations vous pouvez également consulter les sites suivant qui ont documenté cet article www.visitflorida.com, www.surfing-waves.com et www.wikipedia.com