Museum of the islands, Pine Island, FL

Museum of the islands, Pine Island, FL


Par Le soleil de la Floride

Pine Island est située dans le golfe du Mexique, sur la côte ouest de la Floride près de Cape Coral. Elle offre aux visiteurs une ambiance de petit village, sans feux de circulation et dont l’économie est essentiellement basée sur l’agriculture et la pêche. Pine Island se divise en quatre agglomérations non encore légalement incorporées : Pine Island Center, St. James City, Pineland et Bokeelia où se trouve le musée.

Le MOTI a ouvert ses portes en 1990 et c’est un musée entièrement tenu par des bénévoles dont la mission est la préservation; du passé avant l’arrivée des européens et de l’histoire relativement aux premiers pionniers sur l’ile. Plus de 3 000 visiteurs viennent de partout dans le monde le visiter chaque année.

Ils peuvent y découvrir ici plusieurs types de collections et expositions constituées à partir d’objets et d’artéfacts forts différents.

L’art des Calusas, les premiers habitants de l’ile

Dans un espace du musée, on peut admirer une grande fresque murale dépeignant un village Calusa, réalisée à partir des notes de l’archéologue Frank Cushing, qui a exploré la côte ouest de l’île en 1895. La collection d’objets d’art et d’artéfacts qui sont exposés sont, soit des copies, ou des authentiques. Les poteries, les outils fabriqués à partir de coquillages et autres matériaux ont principalement été trouvés lors des fouilles du monticule Calusa de Pine Island. Toutes les reproductions exposées sont réalisées selon les observations de Frank Cushing et autres articles spécialisés montrant la réalisation des poteries et la fabrication d’outils à partir de coquilles.

Les collections de coquillages et tableaux d’espèces animales

Qu’elle soit récréative, sportive ou commerciale, la pêche est une partie indéniable de l’histoire passée et du présent de Pine Island et de sa petite voisine; Matlacha. Le visiteur peut découvrir dans le musée :

-Une vitrine du musée qui est dédiée à des cartes des iles sur lesquelles figurent les activités sportives et industrielles reliées à la pêche au cours des années.

-De nombreuses affiches et représentations des divers poissons pêchés dans les eaux de la région.

-Une très importante collection de coquillages contenant plus de 1 700 pièces différentes.

-Des tableaux et dessins représentant la faune animale et végétale de l’ile.

Des expositions relatives à la vie sur l’ile.

Le musée contient un certain nombre de présentoirs sur le thème « life on Pine Island », illustrée par une belle fresque représentant la «Old Florida». On peut voir, des souvenirs de la célébration du centenaire de la ville de St. James en 1985, des dames au tournant du siècle avec des sacs à main brodés de perles et des chapeaux fantaisie, des poupées ainsi qu’une importante collection d’objets reliés à la vie au quotidien tels que des vieilles machines à laver, des téléphones d’époque, des articles ménagers, ou encore, des pièces de machines agricoles et engins de pêche.

La calèche aux poupées

Dans une magnifique calèche du début du 20e siècle, remarquablement restaurée et exposée dans la salle des pionniers, sont présentées des poupées datant d’époques différentes (Donation de Nellie Coleman).

Une tapisserie dédiée à George Washington

Cette grande et remarquable tapisserie de petites perles dédiée à George Washington, a été achevée en 1874 par Mme Sarah Kuster et sa fille, Mary Custer Fermer. Elle a été exposée à l’exposition universelle de Chicago en 1893 et au Pavillon de la Floride lors de l’exposition universelle de New York en 1939. Quand la famille s’est installée définitivement à Saint-Petersburg, la tapisserie a été accrochée dans le salon de l’hôtel Pheil. Lorsque celui-ci a été vendu et transformé en une banque, un des membres de la famille Pheil l’a installée dans sa résidence avant d’être léguée au Museum of the Islands.

Le Museum of the Islands est situé au 5728 Sesame Dr., Bokeelia, FL 33922
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites suivants :
www.museumoftheislands.com et www.wikipedia.com qui ont permis de documenter cet article.