Info Express:

  • La bataille des devises

  • Présentation des maillots de bain 2018!

  • La crise des opioïdes empire!

Le printemps et le mois de juin, juste avant les grosses chaleurs de l’été, sont toujours agréables pour découvrir et profiter de la nature en général du nord au sud, d’est en ouest !

L’ « EVERGLADES NATIONAL PARK » UN ESPACE NATUREL, UNIQUE AU MONDE!

La région des Everglades dans le sud de la Floride, couvre une superficie de plus de 20 000 km². Elle se définie comme étant une zone humide subtropicale caractérisée par des prairies et savanes inondées dont le plus haut niveau au-dessus de la mer ne dépasse pas les 9 mètres. Elle est alimentée par des eaux venant du lac Okeechobee qui coulent en direction du golfe du Mexique sur les 40 km qui les séparent.

Les indiens Calusa, qui vécurent ici plus de 2000 ans avant l’arrivée des Européens, l’avaient nommée Pa-ha-Okee (eaux herbeuses) ce qui est toujours le cas.

L’autorisation, le 30 mai 1934, de créer le parc national des Everglades est la conséquence d’un constat alarmant fait par les autorités dès le début des années 1900. En effet, à l’époque, le gouverneur de la Floride Napoléon Bonaparte Broward, ingénieur de formation, fut à l’origine d’un vaste plan de drainage des Everglades avec 2 250 km de canaux artificiels destinés à assainir la région, mais aussi à irriguer les exploitations agricoles s’y trouvant. À cela il faut ajouter une urbanisation se faisant à un rythme accéléré et qui demandait la construction de nombreuses routes comme la Tamiami Trail (route US-41) achevée en 1928, qui coupait les Everglades en deux.

Aujourd’hui, le parc qui ne couvre que 6 105 km de la région des Everglades, a permis de mettre un frein à cette vague d'activités humaines qui menaçaient de faire disparaître un écosystème irremplaçable. Il est reconnu dans trois registres internationaux que sont : la International Biosphere Reserve, le World Heritage Site, et le Wetland of International Importance. Seulement trois régions naturelles dans le monde sont simultanément membres de ces trois registres! Mais malgré cela, la grande région des Everglades est toujours considérée comme vulnérable et reste sous surveillance permanente.

Dans le Parc des Everglades, le visiteur a le choix.

Si l’on se fie aux statistiques rapportées par les services du tourisme, il y aurait par année, bon an mal an, environ un million de visiteurs qui découvrent la grande diversité de la flore et de la faune de l’écosystème que constituent les Everglades. Le visiteur se trouve face à une grande diversité de possibilités car on trouve ici une nature exceptionnelle avec une multitude d’espèces : végétales (1 362) et animales dont 36 sont menacées ou protégées avec des oiseaux (350), des mammifères (40), des reptiles (50), des squamates (67), des poisons d’eau douce et d’eau de mer (300). On peut y observer en particulier des panthères noires de Floride, des ours bruns, des crocodiles américains, des alligators, des lamantins indiens. Le parc est mondialement reconnu comme étant le plus important lieu de vie pour les oiseaux pataugeoires tropicaux en Amérique du Nord et comme le plus grand écosystème de mangrove dans l'hémisphère occidental.

Voici les façons les plus populaires pour découvrir le Everglades et de nombreuses entreprises sont sur le terrain pour accommoder les visiteurs.

Airboat Rides Tour

C’est certainement le moyen le plus spectaculaire… et le plus bruyant. Les visiteurs se retrouvent à bord d’un hydroglisseur à fond plat, piloté par des habitués de la région qui sont en même temps des guides qualifiés. C’est l’occasion de passer au travers des vastes étendues de cypéracées (sawgrass), des herbacés en touffe, souvent vivaces, avec de longue tiges et des feuilles comme celles des joncs d’où s’envolent des Ibis Blancs et où se nichent de nombreux alligators dont on ne voit que les yeux ou qui disparaissent en en quelques secondes.

Une aventure généralement d’une trentaine de minutes qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie. De nombreux fournisseurs de services sont annoncés ici et là et il y en a pour tous les goûts.

Le « Sawgrass Recreation Park » de Weston est une de ces organisations typiques permettant aux visiteurs, à des prix raisonnables, d’avoir un petit aperçu de ce que sont les Everglades en profitant d’un tour en hydroglisseur, mais aussi en assistant à des spectacles de lutte avec des alligators ou encore prendre à bras le corps un jeune alligator sous la surveillance et la protection des dresseurs.

Pole boat et canoe Tour

C’est certainement la façon la plus écologique pour découvrir les Everglades. Elle se fait grâce à une embarcation à fond plat, mais propulsée et dirigée cette fois-ci par le guide grâce à une longue perche. Un procédé vieux comme l’humanité qui permet de glisser sur l’eau sans faire de bruit et de découvrir la faune sauvage sans l’effrayer. C’est aussi l’occasion pour le guide de partager avec les visiteurs un aperçu de la vie et de la culture des amérindiens qui résident dans cette nature unique en son genre.

Dans le même état d’esprit écologique, il y a également la possibilité de découvrir les Everglades en utilisant un canoë, seul ou en groupe, avec un guide.

L’Everglades Adventure Tours à Ochopee (le long de la Tamiani Trail) offre aux visiteurs ce genre de tour dans les Everglades et le Big Cypress National Preserve wetlands.

LE « JOHN PENNEKAMP CORAL REEF STATE PARK » ET SES PAYSAGES SOUS-MARINS

Ce parc est le premier du genre aux États-Unis. Il est situé sur Key Largo et couvre un territoire marin d’environ 240 km² adjacent de l'océan Atlantique. Il est inscrit depuis 1972 au National Register of Historic Places.

Les principales attractions touristiques du parc sont les récifs coralliens (comme le Molasses Reef) et la vie marine associée.

Il y a plusieurs façons pour découvrir la vie et les paysages sous-marins des Keys qui sont connus et reconnus comme faisant partie des plus beaux au monde. Il y a tout d’abord pour les plus sportifs, la nage avec masque et tuba ou encore la plongée sous-marine avec ou sans bouteille. Mais c’est aussi possible pour ceux et celles qui n’ont pas ces capacités physiques, de les observer sans pour autant se jeter à l’eau!

*Glass Bottom Boat Tour

Comme son nom l’indique, on utilise dans ce cas des embarcations dont le fond est vitré ce qui permet d’observer la faune et la flore sous-marine composée généralement dans cette partie de la Floride par des récifs coralliens et des millions de poissons de taille et de couleurs multiples.

C’est un excellent moyen pour découvrir en famille ce merveilleux monde naturel et sauvage.

Le “Résident” le plus populaire du parc est sans aucun doute le “Christ of the Abyss». Une statue de 2.6 m, offerte par un entrepreneur italien en 1961, immergée près du « Dry Rocks ».

Découvrir les attractions du parc demande généralement entre 2 à 5 heures. En dehors des paysages sous-marins que l’on peut y observer, le centre offre aux visiteurs un aquarium d’eau salée de 30 000 gallons et de six aquariums plus petits, sans oublier une exposition sur les différentes communautés et écosystèmes biologiques du parc.

“WATCH WILD MANATEES STREAMING LIVE” EN FLORIDE

En Floride, il est possible d’observer les lamantins en toute liberté, et c’est une activité de loisir qui mérite d’être signalée aux visiteurs de passage.

Les lamantins dont le nom en français viendrait des sons qu’ils émettent et qui ressemblent à des lamentations sont des gros mammifères marins, aquatiques. Ils mesurent jusqu'à 4 mètres de long, pèsent au maximum 600 kilos et présentent la particularité d’avoir des palmes à palettes. Leur nom en anglais viendrait de « manati » un mot utilisé par le Taíno, un peuple précolombien des Caraïbes, qui signifie « sein ou poitrine de la femme ». Certains cependant avancent l’idée qu’il serait apparenté au latin « manus » (main) à cause de leur palme.

Outre les mères avec leurs jeunes, ou les males suivant une femelle réceptive, les lamantins sont généralement des animaux solitaires. Ils passent environ 50% de la journée totalement submergés, faisant surface à des intervalles de moins de 20 minutes pour respirer. Étant principalement herbivores, ils passent le reste du temps à brouter dans des eaux peu profondes (1 à 2 m). C’est pour cette raison qu’ils sont parfois surnommés « vaches de mer », car ils sont lents, paisibles et semblables à des vaches dans un champ.

Les lamantins peuvent vivre jusqu’à 60 ans et appartiennent à l’une des trois espèces de l'ordre des Sirenias. Conséquence de leur mode de vie, ce sont des animaux qui pendant longtemps sont restés non pas inconnus, mais très peu observés. Aujourd’hui, plusieurs sites ont été installés en Floride et permettent de mieux les connaitre. En voici quatre :

Save the Manatee Club Cam at Blue Spring State Park

C'est certainement un des meilleurs sites en Floride. Ici, les lamantins sont toujours nombreux et principalement quand il fait froid. De plus, le Club publie beaucoup de statistiques intéressantes relatives à leur présence. Www.savethemanatee.org/savethemanateecam.htm 

Manatee Cam at Homosassa Springs Wildlife State Park

La plupart du temps, ce sont les lamantins du parc qui sont observés, mais dès que la température des eaux devient plus froide, les portes des réserves d’eau du parc sont levées et les lamantins sauvages peuvent entrer et s’y réchauffer.

 www.manateecam.org/ 

Tampa Electric Manatee Viewing Center (TECO) - Deux caméras d’observation y ont été installées.

Florida Power and Light Riviera Beach 

www.fpl.com/environment/plant/riviera_stream.shtml 

La liste des activités récréatives permettant de découvrir les beautés de la Floride et de sa nature est quasiment infinie et on ne pourrait conclure cet article sans avoir une pensée pour celle qui consiste à observer le coucher du soleil le soir lors d’une croisière en haute mer.

Sources : Vous pouvez également consulter les sites suivants qui ont permis de documenter cet article : - www.visitflorida.com - www.wikipedia.org et tous les sites mentionnés dans cet article.

Crédits Photos:

Christ of the abyss: gergobacsi via Foter.com / CC BY-NC

Manatee (1): Foter.com

Manatees (mother & baby): psyberartist via Foter.com / CC BY

Canoe: artescienza via Foter.com / CC BY-NC-ND

Everglades paysage: Foter.com

Ibis blanche: vladeb via Foter.com / CC BY-ND