LA GÉOBIOLOGIE EN QUESTION


Par jean-marc

Il est fréquent de constater que la géobiologie, bien que loin des sujets reliés au concept du « Psi » qui regroupe à la fois les phénomènes de perceptions extra-sensorielles (PES) tels que la télépathie, les prémonitions, la psychokinèse, et bien d’autres procédés comme le magnétisme, la médiumnité ou encore la divination, est souvent associée au paranormal, ce qui peut parfois étonner…

En effet, de prime abord la Géobiologie, qu’il ne faut pas confondre avec la géobiologie scientifique (une branche de la paléontologie liée à l’histoire naturelle), est une discipline qui se définit comme étant destinée à étudier la terre (géo) et tout ce qui est vivant (biologie) et les relations entre ces deux domaines et tout parti-culièrement les effets provoqués par les ondes reliées aux champs magnétiques et électriques, les failles géologiques, les courants d’eau souterrains, etc. qui ont donné naissance à la radiesthésie et à la théorie des réseaux telluriques basés sur l’idée qu’à chaque métal présent dans le sous-sol de la terre, il serait possible d’associer un réseau, un maillage qui aurait un effet spécifique sur le biologique. Le plus connu de ces réseaux étant celui relié au nickel connu sous le nom de Hartmann.

Il va sans dire que de telles affirmations basées sur l’observation et non sur des études scientifiques ont classé la géobiologie dans la catégorie des pseudosciences et des croyances… d’où son positionnent dans le domaine du paranormal.

 

Sur ce, que vous soyez ici en Floride ou au Québec, je vous dis à la prochaine fois en vous espérant heureux et en santé!