Tranches mars 2018


Par Sandra Belzile

Le Spring Break commence…

Le « Spring Break » en Floride s’étend du début mars à la fin avril. Les étudiants ont une à deux semaines de congé. Daytona Beach représente « la » destination avec plus de 500 000 étudiants qui la visitent. Auparavant, Fort Lauderdale figurait au premier rang.

En 1960, un roman transformé en film intitulé « Where The Boys Are », relatait qu’une équipe de natation masculine de l’Université Colgate était à Fort Lauderdale pour pratiquer pendant les vacances. Cela avait fait bondir le nombre de spring breakers à 50 000, pour atteindre 350 000 en 1980. Les résidents de Fort Lauderdale, devenus contrariés par les dommages causés par les étudiants, ont fait pression et le gouvernement local a adopté des lois limitant les « parties » en 1985, moment où la loi nationale sur l’âge minimum d’alcoolémie (21 ans) a été promulguée aux États-Unis. Le nombre de collégiens qui se rendent à Fort Lauderdale est ensuite tombé à 20 000…

 

 

Une popularité grandissante : le Pickleball

Il y a 27 terrains de pickleball dans le comté de Broward et d’autres sont à venir ! Ils sont intérieurs et extérieurs, et gratuits pour jouer. En plus de Fort Lauderdale, Davie, Coconut Creek, Tamarac, Oakland Park et Pompano Beach, ont des terrains pour n’en nommer que quelques-uns. Originaire de Washington aux États-Unis, le pickleball est un jeu de raquettes qui provient du tennis, du ping-pong et du badminton. Il se joue à deux ou quatre joueurs avec des raquettes solides, pour frapper une boule de polymère perforée par-dessus un filet, semblable à une boule wiffle. Aujourd’hui, le pickleball est l’un des sports les plus dynamiques en Amérique et la communauté de pickleball du comté de Broward est en plein essor! D’ailleurs, un tournoi de pickleball pour francophones est organisé à Naples à tous les ans en février. Consultez la liste des terrains de pickleball au sud de la Floride au

http://southflpicklebal6.wixsite.com/southflpickleball/pickleball-places-to-play

 

 

Le Canada et les États-Unis s’unissent !

« Le Canada et les États-Unis sont entourés d’océans et nous devons travailler ensemble » a déclaré la ministre canadienne de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine Mckenna, à la station radio WLRN-FM (WeLeaRN). Madame McKenna s’est récemment rendue à Miami pour se renseigner sur les technologies locales d’adaptation au changement du niveau de la mer, sur la conception des villes et la modélisation des risques face à ce problème. Selon elle, « tout le monde peut convenir que nous devons faire face à l’amélioration de la résilience côtière, que nous devons construire des villes plus résilientes face aux événements extrêmes liés à l’océan. » Le Sud de la Floride pourrait connaître une élévation de deux pieds ou plus du niveau de la mer dans les quarante prochaines années. La situation apeure et l’action est de mise. Notamment, les Florida Keys devront dépenser des millions de dollars pour élever certaines de leurs routes à mesure que le niveau de la mer augmente. C’est une histoire à suivre de près au sommet du G-7 à venir, dont le Canada est l’hôte.