Un repêchage brouillon


Par Le soleil de la Floride

Le Canadien de Montréal a finalement compris que le repêchage était dorénavant la voie pour bâtir une future équipe championne.

 

Et pour se faire, il faut de la patience et du temps.

Vendredi soir, parlant troisième à cette séance, Marc Bergevin a causé une certaine surprise en réclamant Jesperi Kotkaniemi, un jeune joueur de centre de 18 ans.

Depuis les beaux jours de Vincent Damphousse, il y a une éternité de 20 ans, le Canadien n’a jamais pu compter sur un joueur de talent pour occuper ce poste. Mais les amateurs ne doivent pas s’emballer parce que ce jeune talent ne devrait pas porter la Ste-Flanelle avant trois ans probablement.

Ce choix ne fait pas l’unanimité pour ceux qui sont pressés de voir leur équipe retourner dans les séries de fin de saison.

Le duo Bergevin-Timmins a laissé filer un joueur qui devrait graduer dans le grand circuit dès octobre prochain avec les Wings de Détroit où il marquera des buts de façon régulière. Filip Zadina est considéré comme le meilleur marqueur naturel de la dernière cuvée. À 18 ans avec les Mooseheads d’Halifax, il a enfilé 44 buts et obtenu 38 passes en 57 matchs. Compte tenu que les Wings sont en reconstruction, il est possible qu’il fasse le saut dans la LNH, dès octobre.Ù Les Sénateurs d’Ottawa et les Coyotes de l’Arizona ont également levé le nez sur Zadina préférant Brady Tkachuck et Barrett Hayton.

L’avenir nous dira qui a fait le meilleur choix. Mais Zadina est le genre de joueur qui ne peut rater son coup. Le repêchage du dernier week-end a rompu avec sa tendance. Les prévisions des experts du repêchage ont vu leurs préférences chamboulées, plein de joueurs classés parmi les 31 premiers faisant un saut en avant et d’autres déçus de se faire repousser plus loin. Les  Barrett Hayton, Vitali Kravtsov, Ty Dellandrea, Martin Kaut,  Ryan Merkley et Grigori Denisenko, choisis par les Panthers, ont été sélectionnés bien avant le rang que leur réservaient les experts du repêchage.

Les Evan Bouchard, Oliver Wahlstrom,  Dominik Bokk, Joseph Veleno et quelques autres ont dû attendre plus longtemps qu’il était prévu.

Serron Noel, classifié 19ème, n’a pas été appelé dans le premier tour. En fait seulement trois joueurs ont été choisis au rang que le centre de dépisteurs de la Ligue national avait prévu. Dans le cas des deux premiers choix Rasmus Dahlin et Andrei Svechnikov, il n’y avait pas de doute. L’autre joueur sélectionné tel qu’anticipé a été Joel Farabee par les Flyers. Les choses ont changé lorsque le Canadien a préféré Kotkaniemi à Zadia.

 

Les Panthers

Même s’ils ne possédaient pas de choix dans les 3ème, 4ème et 5ème rondes, les Panthers de la Floride ont probablement réussi tout un coup en obtenant Serron Noel au deuxième tour, le 34ème choix.

Après avoir obtenu Grigori Denisenko en première ronde, Dale Tallon a ajouté de la robustesse en choisissant un joueur classé 19ème au premier tour par le centre des dépisteurs de la LNH, qui avait toutefois été ignoré par les 31 formations, une certaine surprise.

Serron Noël

Serron Noël pourrait être l’un des bons coups de Dale Tallon lors du repêchage du dernier weekend. Noël, un joueur afro-américain, dont le père a joué quatre saisons  dans la Ligue canadienne de football, n’a que 17 ans, mais son gabarit est très impressionnant avec ses 6′ et 5 » et ses 205 livres. On peut se demander quelle stature cet ailier droit aura à 20 ans lorsqu’il portera probablement le chandail des Phanters. À sa deuxième saison avec l’équipe d’Oshawa, il a marqué 28 buts et obtenu cinq passes en 62 parties. Il lui reste trois saisons à jouer dans les rangs juniors.