Un « vert » de vin…


Par Natalie Richard Sommelière/Animatrice/Vins au féminin

On vient de fêter la St-Patrick et cela m’a fait penser aux vins verts… Pas dans le sens de « pas mûrs » ou en référence aux reflets qu’on peut parfois retrouver dans certains vins blancs. Je pensais plutôt à vert dans le sens d’écoresponsable. Donc, des vins produits en agriculture raisonnée, bio, biodynamique et des vins dits « nature ». Ça reste encore complexe à comprendre pour les amateurs alors je me suis dis qu’on allait défricher tout ça aujourd’hui!

 

 

La différence entre un vin bio et en biodynamie* 

Le vin bio est un vin fermenté selon les règles de la vinification biologique et à partir de raisins cultivés en agriculture biologique, au même titre que les autres fruits et légumes que l’on retrouve dans les sections « bio » de nos supermarchés. De plus, la grande différence avec un vin « standard », c’est qu’on y ajoute entre 25% et 35% moins de sulfites. Le pourcentage varie selon les lois de chacun des pays et les différents styles de vin.

L’agriculture biodynamique est un mode de culture bio mais plus poussé encore. Les règles sont similaires mais plus strictes. On valorise la biodiversité et le moins d’intrants possible. Aussi, l’agriculture est pratiquée en fonction du calendrier biodynamique qui tient compte des effets de la lune et des astres sur la terre. « Flyé » allez-vous penser? N’empêche que tous les vignerons à qui j’ai parlés et qui fonctionnent en biodynamie sont des agronomes sérieux et ils utilisent cette méthode parce qu’ils ont de meilleures résultats… pas par croyance ésotérique ou autre. La biodynamie est en plein essor, surtout chez les nouvelles générations de vignerons – même dans la région de Bordeaux – car les résultats sont impressionnants. En plus d’avoir un effet des plus positifs sur l’environnement et sur la santé, tant celle des travailleurs de la vigne que des consommateurs. La grande différence que j’ai remarquée dans le verre, si on le compare à d’autres vins, c’est l’expression du fruit qui est beaucoup plus marquée. Et pas de maux de tête pour ceux et celles qui sont sensibles aux sulfites. À vous d’essayer!

*Les principes de la biodynamie sont basés sur la doctrine du philosophe autrichien Rudolph Steiner, élaborée dans les années 1920.

 

 

Qu’est-ce qu’un vin nature?

Un vin produit sans traitements chimiques ni de la vigne, ni des sols, ni dans le processus de vinification, et qui est réalisé dans son ensemble avec un minimum d’intervention et de sulfites. On en trouve de plus en plus sur le marché mais surtout en importation privée.

 

Mes suggestions de vins bios :

Bonterra Chardonnay Mendocio (10,99 $) 

Riche et crémeux avec des notes de poires et d’agrumes, d’amandes légèrement grillées et même de miel. Parfait avec tout type de volaille, coquilles St-Jacques et plats en sauce blanche au gratin.

Bonterra Cabernet Mendocino (12,49 $)

Un excellent Cabernet, riche et long en bouche. Juste assez épicé, sur des notes de framboises et de groseilles. À déguster en tout temps, surtout avec le barbecue.

TerraMore Organic Nero D’Avola – Sicile (9,99 $)

Flaveurs de mûres et de cerises noires sur des tannins veloutés, idéal pour accompagner les plats de pâtes.

Bonne dégustation! Je vous retrouve la semaine prochaine avec mes suggestions de vins pour Pâques. Santé!

Les vins suggérés sont disponibles près de chez vous, dans le Sud de la Floride.

 

Suivez-moi en direct sur Twitter@natalierichard
Instagram@nrartdevivre
Pour aimerMa page Facebook – NR Art de Vivre