Des parcours de plus en plus « verts »

Des parcours de plus en plus « verts »


Par Le soleil de la Floride

Normes environnementales obligent, les parcours de golf doivent eux aussi prendre le virage vert, notamment en réduisant l’utilisation de fongicides et de pesticides, ce qui contribue à préserver les milieux naturels. De plus en plus de gestionnaires de terrains de golf embauchent des surintendants ayant une formation universitaire en agronomie. Ces professionnels ont donc une grande connaissance des produits chimiques et de leur impact sur l’environnement.

Ces dernières années, bon nombre de parcours de golf ont réduit l’utilisation de la quantité d’eau nécessaire à l’irrigation. Ils ont également diminué l’usage de pesticides en optant pour des engrais organiques naturels. L’objectif est de minimiser les conséquences sur l’érosion des sols et les habitats fauniques, tout en tenant compte des exigences des golfeurs qui réclament de bonnes conditions de terrain, principalement des verts.

Plusieurs clubs ont aussi un programme de plantation de végétaux aux abords des plans d’eau. Le remplacement des voiturettes à gaz par des véhicules électriques constitue un autre geste favorisant la protection de l’environnement. Par ailleurs, les golfeurs sont invités à respecter l’environnement et à faire preuve de civisme lors de leur partie, par exemple en jetant leurs déchets dans la poubelle et en utilisant les contenants destinés aux matières recyclables.

Les grands manufacturiers d’équipement de golf tentent eux aussi d’apporter leur contribution dans la préservation de l’environnement en développant des vêtements et des sacs conçus avec des tissus naturels, en recyclant des balles, en fabriquant des tés biodégradables, etc. Oui, le golf peut être un sport écoresponsable!

Les golfeurs ont aussi un rôle à jouer dans la préservation de l’environnement.
Publié dans: