Une recrue fait la barbe aux vétérans !


Par Le soleil de la Floride

Un peu plus d’un an après son arrivé sur le circuit de la PGA, Keith Mitchell récolte sa première victoire professionnelle lors du Honda Classic 2019 présenté du 25 février au 3 Mars dernier au PGA National à Palm Beach Gardens. Mitchell s’est faufilé vers le sommet du classement sans que personne ne l’ait vu venir avec ses quatre oiselets lors des sept derniers trous de la ronde finale. Malgré le fait qu’il détient les pires statistiques relativement au nombre de coups roulés par ronde (218e sur 221 joueurs), Mitchell a calé un coup roulé de 15 pieds au 18e trou pour l’oiselet et concrétiser sa victoire avec un total de -9, un coup devant Brooks Koepka et Rickie Fowler, respectivement 3e et 7e au classement mondial.
Le vétéran fidjien de 56 ans, Vijay Singh, a bien failli faire sa marque dans l’histoire et devenir le plus vieux golfeur à gagner un tournoi majeur, record établi en 1965 par Sam Snead qui avait 52 ans lorsqu’il a remporté le Greater Greensboro Open. Singh, ancien numéro un mondial, est brièvement passé en tête durant la 4e ronde, mais a terminé la journée avec une carte de 70, le plaçant ainsi au 6e rang.
L’édition 2019 du Honda Classic n’aura pas été des plus impressionnantes. Plusieurs gros noms comme Tiger Woods et Phil Mickelson s’étaient retirés quelques jours seulement avant le début de la Classique. Seulement trois des 20 meilleurs joueurs mondiaux étaient présents… au plaisir de Rickie Fowler qui attirait la grande majeur partie de la foule.
Du coté Canadien, Nick Taylor, de Colombie-Britannique, et Roger Sloan, de Calgary, ont été les meilleurs en terminant le tournoi au 30e rang à égalité à la normale.

Mitchell commence donc l’année de belle façon, avec une bourse de 1,3 million. Gageons qu’il entretien désormais une relation très particulière avec son « putter » !

Publié dans: