Tallon veut garder Jagr

Tallon veut garder Jagr


Par Le soleil de la Floride

Jaromir Jagr reviendra avec les Panthers la saison prochaine s’il le désire.

Le directeur gérant Dale Tallon a confié au Soleil de la Floride qu’il ferait une offre sérieuse à son vétéran pour qu’il endosse l’uniforme des Panthers la saison prochaine.

 

« C’est certain que je vais tenter de le garder avec nous en raison de son expérience et de l’influence positive qu’il a sur les jeunes et sur toute notre équipe. Son apport à notre formation n’est pas uniquement limité à sa contribution en termes de buts ou de passes. Il a été l’un des plus grands joueurs de la Ligue nationale et nos jeunes joueurs le savent. Non seulement ils le respectent mais ils l’écoutent lorsqu’il leur donne des conseils et de ce côté, il n’est pas du tout avare », a insisté Tallon.

«C’est incroyable de jouer avec un gars comme lui. Il connait tous les trucs du métier et le fait de nous nous retrouver sur le même trio que lui, Aleksander (Barkov) et moi doublons notre confiance. Il nous parle constamment sur le banc, sur la patinoire et dans la chambre. Il est un formidable gars d’équipe et notre apprentissage se fait plus rapidement avec lui à nos côtés », raconte Jonathan Huberdeau.

Les nouveaux

Dale Tallon a aussi indiqué qu’il est peut probable qu’il tente de mettre la main sur un agent libre au cours de l’été. On le comprend puisque la qualité des joueurs disponibles n’est aucunement impressionnante.

« Je vais combler les postes vacants en faisant graduer des jeunes de notre organisation. Et nous savons qu’ils ont le talent pour prendre la place de ceux qui sont partis et des autres qui ne seront pas de retour », précise le DG des Panthers.

« J’ai totalement confiance que Rocco Grimaldi, Quinton Howden, Garrett Wilson et Connor Brickley nous donneront ce que nous attendons d’eux. Une chose est certaine, ces joueurs vont apporter encore plus de vitesse à notre attaque et de robustesse également », ajoute Tallon.

Le directeur gérant des Panthers souhaite évidemment que son équipe fasse un bond en avant l’an prochain. Mais il reste réaliste. « Dans deux ans, nous serons toute une équipe. Les jeunes avec nous présentement ne cessent de progresser. Puis les nouveaux apprendront et se mouleront à notre système. Dans deux ans nous ne viseront pas une place dans les séries, nous travaillerons pour aller le plus loin possible une fois les éliminatoires commencées ».