Une finale Bruins-Jets


Par Le soleil de la Floride

Comme le veut la coutume, les chroniqueurs et analystes se lancent dans des prédictions au début de la saison de hockey et lorsque commencent les séries éliminatoires. Aucun ne parvient à frapper pour 1 000.

Cette deuxième étape apportera, comme à chaque année, des surprises et des déceptions. Plusieurs équipes absentes du bal printanier l’an dernier tenteront cette année de faire un bout de chemin dans les prochains mois.

Le scénario sera intéressant parce que sept nouvelles formations s’amènent dans cette course pour la Coupe Stanley. Philadelphie, New Jersey, Tampa, Colorado, Winnipeg, Los Angeles et Las Vegas viennent prendre la place de New York Rangers, Montréal, Ottawa, Chicago, St-Louis, Calgary et Edmonton. Deux équipes canadiennes seulement font partis des élus cette année, les Jets et les Leafs, alors que l’an dernier elles étaient cinq à y prendre part. Les observateurs favorisent les Predators de Nashville pour décrocher les grands honneurs. Ils prévoient une finale entre l’équipe de P.K. Subban et Tampa. Les Jets de Winnipeg ont terminé au deuxième rang du circuit avec seulement trois points de moins que les Predators. À leurs 10 dernières parties ils ont remporté neuf victoires. Cette équipe est bâtie pour les éliminatoires avec la deuxième meilleure attaque de la LHN et la quatrième meilleure défensive, sans compter qu’elle est l’une des plus robustes. Les Jets sont nos favoris pour décrocher la Coupe Stanley. Ils devraient croiser le fer en finale avec les Bruins de Boston, cette équipe qui a connu la meilleure  deuxième demie du calendrier. Tout comme les Jets, les Bruins comptent sur une solide profondeur.

Ils sont nombreux ceux qui favorisent le Lightning pour devancer les Bruins. Mais le gardien de Tampa, Andrei Vasilevskiy, a connu une fin de saison plutôt difficile et ce n’est pas rassurant pour son équipe.

Les Jets sont nos favoris.