« Je vais tout faire »  Dale Tallon

« Je vais tout faire » Dale Tallon


Par Le soleil de la Floride

« Je vais tout faire pour améliorer notre équipe et prendre part aux séries éliminatoires la saison prochaine ».

Dans une entrevue exclusive accordée au Soleil de la Floride, le directeur-gérant des Panthers de la Floride, Dale Tallon, a promis qu’il aurait recours à tous les moyens mis à sa disposition pour améliorer son équipe, particulièrement la défensive vulnérable qui, pour lui, a été sa grande déception cette saison. « Nous allons tenter d’obtenir des joueurs sur le marché des agents libres comme nous serons ouverts à faire des échanges et même transiger notre premier choix de repêchage si c’est ce qu’il faut pour faire progresser notre équipe et atteindre les séries éliminatoires », a affirmé Tallon.

Les Panthers auront plus de 20 millions de dollars sous le cap salarial pour mettre la main sur des joueurs dominants, capables de faire progresser cette formation qui, année après année, est exclue du bal printanier. « Mon premier objectif sera d’améliorer la défensive qui a été ma plus grande déception cette année. Nous allons tenter de mettre la main sur un gardien de but de haut niveau et sur un solide défenseur », dit-il.

Si Tallon veut obtenir un arrière fiable, il devra passer par la voie des échanges parce que peu de défenseurs de bonne qualité deviennent agents libres cet été. Du côté des gardiens, il est fort possible que Tallon tente d’attirer Sergei Bobrovsky des Bleue Jackets de Columbus, qui deviendra agent libre le premier juillet. S’il arrive à ses fins, on peut se demander ce qu’il adviendra de Roberto Luongo qui refusera probablement de devenir un gardien numéro deux, ce qu’il n’a jamais été durant sa carrière.

Les Panthers ont accordé jusqu’ici 255 buts, la cinquième pire fiche de la ligue. Pourtant l’offensive se classe au huitième rang avec 258 buts marqués, ce qui normalement devrait permettre de se batailler pour obtenir une place en éliminatoire et ce n’est pas le cas.

Tallon ne veut pas se limiter à redresser sa défensive. Il tentera également d’ajouter un attaquant en mesure d’obtenir un poste sur l’une des deux premières lignes d’attaque. Aussi, il ne faudrait pas se surprendre de voir un nouvel entraîneur derrière le banc des Panthers la saison prochaine. « Il me reste deux semaines pour faire l’évaluation de notre équipe. Je prendrai des décision une fois la saison terminée », dit-il. Bien qu’il ne confirme pas que Bob Boughner sera congédié, on peut douter qu’il soit de retour avec l’équipe l’an prochain même s’il lui reste deux saisons à son contrat à un million de dollars annuellement.
Si Tallon est disposé à dépenser des millions pour obtenir des joueurs de premier plan, il a l’intention d’embaucher un entraîneur qui a fait ses preuves dans la Ligue nationale. Ce qui signifie qu’il déboursera les sommes nécessaires pour obtenir les services d’un homme d’expérience.

Si le directeur-gérant des Panthers réussit à attirer des agents libres ou des joueurs par le marché des échanges, cela signifie qu’il n’y aura pas de poste de libre l’an prochain pour les jeunes prospects de l’organisation. « Cela permettra à nos jeunes joueurs de faire un stage dans la ligue Américaine, ce qui est préférable », insiste Tallon. Si ce dernier veut ajouter du talent à sa formation l’an prochain, il aurait avantage à mettre la main sur des joueurs de caractère capables de transformer l’atmosphère de ce vestiaire trop ancrée dans la culture de perdant.

En excluant la saison où il a été remplacé par l’incompétent Tom Rowe, l’an prochain Dale Tallon en sera à sa huitième année comme directeur-gérant des Panthers de la Floride. Il devra remplir ses promesses et voir son équipe se classer parmi les meilleures, sinon il se retrouvera sur la sellette.