Sortez le Salami & le Beaujolais!

Sortez le Salami & le Beaujolais!


Par Jessica Harnois

Cette année, les vins risquent d’être très réussis aux quatre coins de la planète. Bordeaux aura surement une belle vendange et même au Québec, nous sortirons notre épingle du jeu.

La mode du Beaujolais sert justement à donner le ton pour connaitre la qualité des vins issus de cette nouvelle année. Ce sont des vins de plaisir qui permettent à tous de célébrer les premières vendanges! Les vins du Beaujolais arrivent habituellement la troisième semaine de Novembre.

Dans les années 1980, il y avait des files d’attente pour obtenir une bouteille. Désormais, les amateurs de vin sont beaucoup moins friands des jeunes Beaujolais qui goûtent parfois trop le jus de fruit. Une mode, c’est éphémère. Tout ce qui est « in » devient inévitablement « out » un jour. Par contre, les palais éduqués seront du même avis que moi : un bon Morgon, c’est bon!

Il existe des crus du Beaujolais, comme le Morgon, le Brouilly, le Juliénas, le Fleurie, le Moulin-à-Vent etc. qui méritent une attention particulière car ils sont intéressants. Plus complexe qu’un Beaujolais Nouveau.

Personnellement, j’adore les vins de Marcel Lapierre de l’appellation Morgon. Le cépage, c’est-à-dire le raisin du Beaujolais, se nomme Gamay. Au même titre que le Pinot noir, ce ne sont pas des vins très corsés. Puisqu’ils subissent une macération carbonique, plus simplement, les raisins restent intacts et commencent à fermenter dans les baies. Ainsi, elles éclatent par elles-mêmes en conférant aux vins des arômes très fruités. On croirait presque boire du jus Welch parfois.

Ce que j’aime d’un bon Beaujolais, bien fait c’est l’aspect vif et croquant! On croirait presque mordre dans la grappe, c’est savoureux et rafraîchissant! Certains vins seront plus poivrés, d’autres ajoutent des levures qui donnent un nez de guimauve à la banane. Floral et gouleyant, c’est le vin de soif par excellence!

Est-ce qu’on peut conserver longtemps en cave un vin du Beaujolais : non! Généralement, on veut le déguster en jeunesse pour maximiser sa fraicheur et son fruit.

Puisque la robe du vin est assez violacée et colorée, on s’attend souvent à boire un vin plus corsé. Mais ce n’est pas du tout le cas, c’est un vin délicat, idéal sur des viandes froides comme de bons pâtés ou salamis variés et des fromages.

Pas besoin de le passer en carafe, il est tout en fruit. On fait aérer un vin jeune et costaud pour assouplir ses tannins. Avec du Gamay, le fait d’utiliser un aérateur pourrait par contre l’aider à éliminer les sulfites qui sont ajoutés pour la conservation lors du transport.

Servez-le frais, 20-30 minutes au frigo avant le service et le tour est joué! Revisitez un classique, le Brouilly de Georges Duboeuf qui s’améliore avec les années. J’ai été berné à l’aveugle récemment. Si vous pouvez mettre la main sur un Château de Pierreux, vous comprendrez que le Beaujolais à définitivement sa place à votre table! Un compagnon parfait pour des soirées chaudes de Floride quand on veut un rouge qui fera vibrer nos papilles.

Santé!

Jessica Harnois
Sommeliere-Animatrice
Jessicaharnois.com Savori.ca